Among The Living
Chronique Album

Karras – No More Heretic

Karras - No More Heretic

KarrasNo More Heretic

Sortie le 27 Mars 2020
Yann Heurtaux
– Guitare
Diego Janson – Basse/Chant
Etienne Sarthou – Batterie


En ces temps de chaos et d’ambiance de fin du monde (enfin on l’espère pas trop non plus) les adeptes du père Karras se sont décidés à venir répandre la bonne parole. Trio infernal composé de vétérans de la scène metal française, Karras avait balancé un premier titre il y a un peu plus d’un an. Nous voilà enfin avec l’album complet.
Pas de fioriture, on est en plein death/grind.
Dark Days et Afterlife, les deux premiers morceaux de l’album sont là pour rappeler aux touristes qui se seraient égarés en chemin qu’on est pas sur le disque d’un participant à l’Eurovision. Ca joue vite et fort, en mode rouleau compresseur. On varie un peu les plaisirs sur les deux morceaux suivants Lifegrinder et le presque punk dans sa rythmique Planet Aligned. Deathcrusher hausse le niveau d’un cran dans la sauvagerie musicale avec son intro tonitruante. Of Death and Earth, White Powder et Pazuzu Chord continuent sur le même rythme, sans aucune concession.



Linaty For The Lost Souls, seul morceau mid-tempo permet de reprendre ses esprits avant de replonger en enfer sur Virgin Of The Damned dont l’accélération de tempo risque de faire des dégâts dans la fosse. A Tribe on Neuroleptics et Lumbago s’enchaînent avec violence avant de clore l’album sur The End Of All Happy Endings, un instrumental au temps très lent et lourd.

N’étant pas un spécialiste du Death ou du Grind (loin de là !) je ne peux pas dire si le disque des 3 individus va répondre au cahier des charges des adeptes du genre. Mais des titres comme Pazuzu Chord, Dark Days, Of Death And Earth et leur break surpuissant m’ont fortement rappelé ce que je peux entendre dans le hardcore, ma famille d’origine. Preuve que le disque ne se limite pas à un seul style.

Véritable groupe plus que side-project entre potes pour passer le temps, Karras fait preuve d’une grande maîtrise technique tout au long des morceaux. No More Heretic c’est agressif, efficace, tout en gardant un certain groove. Je sais ça semble bizarre dit comme ça, mais après avoir écouté l’album ça vous parlera. Toute personne à la recherche d’une décharge de furie et de violence musicale devrait y trouver son compte.


 

Related posts

STEVEN WILSON – Transience

Stephan Birlouez

THE MUTE GODS – Tardigrades Will Inherit The Earth

Byclown

DECAPITATED – Anticult

Yann Windcatcher

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X