Among The Living
Chroniques Albums

KID ROCK – Rebel Soul

KID ROCK – Rebel Soul

Sortie le 19 Novembre 2012 via Atlantic Records

 


C’est avec un excellent Rebel Soul que l’american Bad Ass nous revient, deux après la sortie de Born Free, nous livrant une galette qui fleure bon la route 66.
Ce neuvième opus du fils de Detroit sonne comme un condensé de la carrière de Kid, survolant toutes les influences ayant marqué son parcours de 20 ans déjà. Du blues au Rock, en passant par le métal, le Hip-Hop et la Soul, cet album trouvera un public auprès de tous les fans du Kid, toutes époques confondues. Le son est propre et léché, produit par le Kid lui-même. Il débute sur un Chicken in the pen au tempo Boogie/rock accrocheur qui donne une furieuse envie de bouger.
Let’s ride est un pur morceau de Hard Rock classique, un mix d’ACDC et d’Aerosmith, il ne révolutionne pas le genre mais n’en reste pas moins efficace.
3 CATT Boogie est un modèle du genre, boogie rock de bar routier qui sent bon le sud des Etats Unis, parsemé de chorus lancinants. Il vous fera manger de la poussière durant 4 bonnes minutes.
Detroit, Michigan sonne comme un hommage du cœur, reprise de Ronnie Love (1965), avec quelques arrangements du texte et mâtiné de saxo.
Rebel Soul, titre éponyme de l’album, est un country très « southern ». Avec un titre pareil on chevauche à travers les plaines du sud des States, libre, mais toujours avec la griffe du Kid qui fait la différence.
God save Rock’n’Roll, joue sur les terres du grand Lynyrd Skynyrd, un classique du genre qui ne révolutionne pas le style mais qui se laisse écouter.
Happy New Year, genre de ballade de fin d’année et deuxième reprise de l’album, il revisite la version de John Eddie (qu’il aura déjà repris sur un album précédent). Morceau de choix à passer au réveillon et qui fera fondre belle maman.

Celebrate, à l’image de Let’s Ride, est un très bon morceau de rock ou j’ai retrouvé du ZZTop entre autre. Calibré et sans surprise.

The Mirror, balade de l’album et Hit en puissance, sombre et au tempo envoutant, Kid nous donne une compo troublante avec une voix passée au mixer. Touché ou coulé? Ce titre ne laisse pas indiffèrent, on aime ou on déteste mais impossible de rester neutre.

Mr Rock’n’Roll, dont les paroles sont composées essentiellement de titres issus de groupes comme les Beatles, Creedence clearwater revival ou encore Bob Seger, pièce maitresse de l’opus selon moi, Kid Rock y donne le meilleur de sa voix. Un pur régal.

Cucci Galore, dernière reprise de l’album (Ultra-V), est un groove/rock détonnant. On a l’impression d’écouter du Prince par moment. Un bon moment.
Redneck Paradise, tout est dans le titre, fermez les yeux et vous y êtes. Bar crasseux et whisky, hymne aux plaisirs simples de locaux écrasés par le soleil et l’ignorance.
Cocaine and Gin, est une complainte chargée de mélancolie qui se noie au fond d’une bouteille. Un regard désabusé sur son existence. Kid Rock y donne une dimension toute particulière, perso : j’adore.
Midnight Ferry, vient clore cet opus sur un ton de blues/rock qui fleurt avec la pop. Un autre hit en puissance de cet album. Une invitation au voyage qui vous prend par la main, en vous glissant à l’oreille « ferme les yeux et laisses toi guider ».
En conclusion un très bon album de Kid Rock, un genre de Best Of de nouveaux morceaux, mixant toutes ses influences en 14 titres. Certains pisse froid crieront à la facilité, mais il n’en reste pas moins qu’il est agréable à l’écoute. Perso je le recommande vivement !

Line Up :
Kid Rock – chant
Jimmie « Bones » Trombly – claviers, piano, orgue, harmonica, chœurs
Marlon Young – guitare
Jason Krause – guitare
Freddie « Paradime » Beauregard – programmation, claviers
Aaron Julison – basse, chœurs
Dave McMurray – saxophone
Larry Frantangelo – percussions, gong
Shannon Curfman – chœurs & guitare
Jessica Wagner-Cowan – chœurs

Playlist :

01. « Chickens in the Pen » 4:49
02.
« Let’s Ride » 4:51
03. « 3 CATT Boogie » 4:24
04. « Detroit, Michigan » 3:56
05. « Rebel Soul » 4:02
06. « God Save Rock n Roll » 5:21
07. « Happy New Year » 3:34
08. « Celebrate » 4:01
09. « The Mirror » 4:46
10. « Mr. Rock n Roll » 6:37
11. « Cucci Galore » 4:25
12. « Redneck Paradise » 5:12
13. « Cocaine and Gin » 4:15
14. « Midnight Ferry » 5:18

Related posts

SAXON – Inspirations

Bull

ANNIHILATOR – Ballistic, Sadistic

Stephan Birlouez

DREGEN – Dregen

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X