laura cox burning brightLAURA COX – Burning Bright

Sortie 8 Novembre 2019

Laura Cox – Lead guitar, Lead vocals

Mathieu Albiac – Rhythm Guitar, Backing vocals

François C. Delacoudre – Bass, Backing vocals

Antonin Guérin – Drums

 

 

 


Efficacité, groove, charme XXL, voici ce qui caractérise ce dernier opus de la talentueuse Laura Cox de retour dans les bacs avec un Burning Bright auquel il est difficile de résister.
Deuxième opus pour Laura Cox et déjà une solide expérience qui transpire sur l’ensemble de l’album aux parfums de classic rock mais aussi de blues sulfureux et titillant la frontière d’un Hard Rock classieux.

Masterisé par le grand Howie Weinberg (Aerosmith, Oasis, The White Stripes) aux studios ICP (Belgique), Burning Bright bénéficie d’un son qui colle parfaitement aux différentes approches du rock de Laura Cox.
Bien entendu les parties de guitares sont superbes, intenses et toujours bien affutées, sans jamais tomber dans la démonstration.

Ouvrant sur un intense Fire qui fait monter la pression crescendo, on démarre dans un pur style Hard Rock aux accents 70’s et aux riffs acérés.
Même traitement avec Last Breakdown, véritable locomotive à frissons qui vous boost votre journée en un clin d’œil à coups de blues massif.


laura cox


Laura est capable de vous faire passer, d’un titre à l’autre, par des états très différents, à l’image de ce Looking Upside Down qui donne toute latitude à sa voix magnifique et chaude pour vous apaiser avec un classique rock lorgnant vers la country.
Car Laura Cox c’est aussi et avant tout (si si ) une voix magnifique, comme on peut l’entendre sur Just Another Game par exemple ou encore sur le magnifique Here’s To War, le tout accompagnant des riffs et un jeu de guitare juste et imparable.

Le registre de la belle est plus large, à l’image de ce Freaking Out Loud et son attaque vocale hargneuse à la Lzzy Hale (Halestorm).
Avec un titre comme River, on redécouvre ce son si particulier qui vient du sud des Etats unis, de cette musique dont LYNYRD SKYNYRD était le représentant. C’est incontestablement une des influences majeures de Laura Cox, mais la belle a su apporter sa griffe personnelle pour un rendu impeccable.

Le final sur Letters To The Otherside est sublime. A peine accompagnée par ses musiciens, Laura porte le titre avec sa voix et termine l’opus sur une note calme et nostalgique.
Ce nouvel opus de Laura Cox est une vraie bonne et belle surprise sur laquelle il faut se ruer sous peine de passer à côté de bons moments assurés.


Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019