Among The Living
Chroniques Albums

LEWIS – Inside

Lewis
LEWIS – Inside

Sortie le 19 Mars 2021

Lewis Feraud : Guitare, chant, Basse, Claviers, Batterie
Sebastien Caviggia : Basse, guitare, Batterie, Percussion, Chant Chœur, Claviers
Alex Leboeuf : Basse
Gabriel Mas : Claviers, Chant Chœur

Et si on parlait de thérapie par la musique ? Qui de plus indiqué pour nous accompagner en musique que Lewis Feraud, multi-instrumentiste aux nombreuses formations et projets, doté d’un diplôme en psychologie clinique et spécialisé en psychologie de la musique, mais surtout passionné et créatif ?
LEWIS est le nouveau projet du sieur. Inclassable tant les compositions sont infusées dans de multiples influences résultant sur un album riche et varié, prompt à l’apaisement malgré l’histoire personnelle que l’auteur y développe.
Membre du groupe Tense of Fools, au sein duquel il officie toujours, Lewis est accompagné par le musicien du combo pour son album solo, ainsi que par un bon nombre d’invités (trombone, flûte, saxophone, violoncelle et chœurs).
Même si les influences du rock psychédélique sont profondément ancrées chez l’artiste, il n’en demeure pas moins qu’Inside parcourt des paysages sonores très variés, prenant racine dans la pop, le folk mais aussi le jazz.
Ecoutez-moi cet I Just, sur lequel le chant de Lewis me fait penser à Bowie (époque Ziggy), proche des productions de la fin des 60’s, ou encore ce Floydiens King Of Falls, et vous aurez une idée de l’univers du bonhomme. Le final sur The End met en évidence également le côté très moderne de son approche.
Avec un titre comme Cry A Man, on plonge dans son univers psyché, alors que sur Again on touche à l’essence même du Folk intimiste par lequel on se laisse facilement happer.
Mais avant tout, LEWIS c’est une voix. Celle de Lewis Feraud, qui ne laisse définitivement pas indifférent. Parfois grave et voluptueuse, souvent partie dans les aigues, elle traduit une sincérité brute et écorchée qui colle aux compositions.

Inside est un album intimiste et riche dans lequel Lewis se livre à nu. Introspectif et intense, ce premier essai solo est une réussite qui laisse présager un avenir brillant à l’artiste, pour peu qu’il nous livre des productions de cette qualité.


01- Entrance
02- Time Money and Fear Part 1
03- Inside the day
04- Fox
05- Cruel Word
06- I just
07- Again
08- Cry a man
09- King of Falls
10- Time Money and Fear part 2

11- The End


Related posts

AT THE GATES – The Nightmare of Being

New Wire

PSYKUP – Ctrl + Alt + Fuck

Stephan Birlouez

WARKINGS – Revolution

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.