Among The Living
Chroniques Albums

LOCK UP – The dergs of Hades

LOCK UP - The dergs of Hades 
LOCK UP
The dergs of Hades 

Sortie le 26 novembre 2021

Shane Embury – basse
Adam Jarvis – batterie
Anton Reisenegger – guitare 
Tomas Lindberg – Chant
Kevin Sharp – chant

Et que diriez vous d’un bon petit album de death/grind des familles en cette fin d’année ? Eh bien je crois que nous avons ce qu’il faut avec LOCK UP.
Ce dernier a été formé en 1998 par Shane Embury comme un projet parallèle à NAPALM DEATH. La formation vient de Birmingham et officie depuis ses débuts dans un parfait équilibre entre le Death metal et le grindcore. A quoi pouvons nous attendre avec cette nouvelle galette ? Eh bien avant toute chose il s’agit de bien noter le retour de Tomas Lindberg (At The Gates et The Lurking Fear).

Ce dernier assure donc le chant aux côtés de Kevin Sharp (ex-Brutal Truth) présent dans Le groupe depuis « Demonization » paru en 2017. Les deux vocalistes se partagent vraiment à l’excellence la tâche. En plus leurs deux styles bien différents se complètent à merveille.
Ce nouveau longue durée est sorti le 26 novembre via le label français Listenable Records. On démarre en force avec « Death itself brother of sleep« . Le petit passage Heavy au milieu de cette piste est tout bonnement très bien agencé. Que c’est jouissif cette déflagration sonore.



LOCK UP va droit à l’essentiel

Le sentiment d’urgence est omniprésent. Ce nouvel opus a été conçu en quelque sorte dans la souffrance à cause de cette crise sanitaire. « Black illumination » est un titre représentatif de leur répertoire à écouter en priorité.
Au niveau de la batterie le remplaçant de Nick Barker (membre fondateur) se nomme Adam Jarvis (Misery Index) et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il assure complètement son rôle. Visiblement une seule prise concernant ses parties fut la bonne. Les blast beats vont vous faire un effet du tonnerre. Les riffs font mouche à chaque fois c’est aussi simple que ça.
Le titre de cette galette fait référence au maître des enfers à savoir Hades. L’album se veut sombre au demeurant avec pour vecteur principal la brutalité. Avec ses trente huit minutes au compteur pour quatorze pistes LOCK UP va droit à l’essentiel comme d’habitude. Cette galette est bien sûr destinée à son public death/grind.
On clôture le disque avec « Crucifixion on a distorted existence » qui se veut être une piste assez proche de ce que NAPALM DEATH sait faire dans ce style. 

« The dregs of hades » s’avère en définitive être une bien belle leçon de violence sans aucun compromis. Et la formation possède sa propre personnalité qu’on se le dise.


Tracklist :

01. Death Itself, Brother Of Sleep
02. Hell Will Plague The Ruins
03. The Dregs Of Hades
04. Black Illumination
05. Misdirection Thief
06. Dead Legions
07. Triumph Of The Grotesque
08. Nameless Death
09. A Sinful Life Of Power
10. Ashes
11. The Blind Beast
12. Reign On In Hell
13. Crucifixion Of Distorted Existence
14. Dark Force Of Conviction


Related posts

STONE HORNS – Rise Of Apophis

Stephan Birlouez

SOILWORK – A whisp of the Atlantic

New Wire

MONO – Pilgrimage of the Soul

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.