Among The Living
Chronique Album

MARK MORTHON – Anesthetic

MARK MORTHON – AnestheticMARK MORTHON – Anesthetic
Sortie Mars 2019

1. Cross Off (feat. Chester Bennington)
2. Sworn Apart (feat. Jacoby Shaddix)
3. Axis (feat. Mark Lanegan)
4. The Never (feat. Chuck Billy + Jake Oni)
5. Save Defiance (feat. Myles Kennedy)
6. Blur (feat. Mark Morales)
7. Back From The Dead (feat. Josh Todd)
8. Reveal (feat. Naeemah Maddox)
9. Imaginary Days
10. Truth Is Dead (feat. Randy Blythe + Alissa White-Gluz)


Premier opus en solo de Mark Morton, guitariste aussi talentueux que discret du groupe LAMB OF GOD, Anesthetic force le respect par la pléiade d’invités que l’on y trouve.
La liste de rêve commence par la palanquée de chanteurs présents, de Chester Benington (LINKIN PARK) à Jacoby Shaddix (PAPA ROACH) en passant par Chuck Billy (TESTAMENT), Alissa White-Gluz (ARCH ENEMY) et Myles Kennedy (ALTER BRIDGE) et j’en passe et des meilleurs. Même traitement pour la partie instrumentale, avec David Ellefson (MEGADETH), Mike Inez (Alice In Chains), Steve Gorman (BLACK CROWES), ou encore Alex Bent (Trivium).
Avec une telle galerie de portraits difficile de trouver un fil conducteur sur le papier, et c’est ce qui, au final, fait le charme de cet opus.
Ouvrant sur sa collaboration avec Chester Benington avec un Cross Off puissant, sur lequel Alex Bent assure des percussions massives, on saisit d’entrée de jeu l’intérêt de cet album avec un emploi de ses invités les sortant de leur zone de confort.
Les variations sont nombreuses sur ce Anesthetic, d’un Metal tirant sur le FM avec Sworn Apart et un  Shaddix au chant catchy, à un Axis presque folk bercé par le chant rauque de Mark Lanegan (Screaming Trees , Queens of the Stone Age, …) en passant par le dévastateur The Never que Chuck Billy sublime par son chant puissant et tellement reconnaissable.
Bon il ne faut pas détonner non plus, Myles Kennedy ne nous balancera pas de growl, mais Save Defiance n’en reste pas moins un titre acceptable.



Mark Morthon, bien entendu, est omniprésent sans pour autant être envahissant, laissant toute latitude aux invités. Ses parties guitares (et basse) sont superbes.
Ecoutez moi ce terrible Back From The Dead avec Josh Todd au chant (Buckcherry), catchy à souhait et terriblement entrainant.
L’ovni de l’album est cet improbable et magnifique Reveal avec Naeemah z. Maddox et son incursion Soul progressive qui met en collaboration deux artistes techniquement aboutis.
Mark Morthon s’essaye également au chant avec une certaine réussite sur  Imaginary Days.
La plus grosse surprise viendra de ce dernier titre, The Truth Is Dead, employant Alissa White-Gluz dans un registre inhabituel, alternant voix claire et growl en compagnie de Randy Blythe (LAMB OF GOD) pour un duo superbe.

Anesthetic est un vrai remède à l’ennui, ou chacun devrait trouver son compte tant l’approche musicale est variée et l’implication des invités totale. Loin du super groupe, ce premier opus de Mark Morthon est une vraie réussite que je vous invite vivement à écouter.


Related posts

DESTRUCTION – Born To perish

Stephan Birlouez

LEECHED – To dull the blades of your abuse 

Victorien

ATREYU – In Our Wake

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X