Among The Living
Chronique Album

MARLA SINGER – Marla Singer

MARLA SINGERMarla Singer

 

Sortie Septembre 2020

 


Ça fait du bien de tomber sur une galette bien couillue et à la recette simple et savoureuse comme ce premier opus des Marseillais de MARLA SINGER. Aussi sulfureux et rock’n’roll que le personnage éponyme, MARLA SINGER est un trio atypique composé de deux guitaristes et un batteur, résolument taillé pour la scène, endroit ou les compos doivent prendre toute leur dimension.
Ayant pour socle des influences bien ancrées dans un post grunge tirant sur un stoner bien senti, MARLA SINGER plonge profondément ses racines dans un rock massif et sans fioriture. Les guitares sont là pour le rappeler et la batterie n’est assurément pas là pour jouer les seconds couteaux.
La définition de power trio s’applique parfaitement au combo, dans le sens strict du terme d’ailleurs.


3_edited_edited_edited.png


MARLA SINGER vous attaque le conduit auditif à la manière d’un Mike Tyson face à un adversaire sur le ring. En gros ça passe rapidement ou tu te couches direct. Il faut dire que le combo nous expédie ses 8 titres en moins de 30 minutes, et le défi est tenu pour nous faire entrer l’opus entre les oreilles en mode One Shot.
MARLA SINGER oscille entre un PEARL JAM et un NIRVANNA, avec des touches d’ALICE IN CHAINS mais avec une attaque moins précieuse que ce dernier, donnant aux compos une agressivité qui fait finalement la différence et la marque de fabrique du groupe.
Au final on passe un très bon moment en compagnie de la belle déjantée, celle la même qui distille un rock sincère et entier qui vous démonte (Anger) autant qu’il vous apaise (Never Forget). MARLA SINGER est incontestablement un groupe à suivre et à voir sur scène. Cet opus est un must have pour tailler la route.  


Tracklist :
 
Anger (2:41)
Get out (3:40)
Death rattle (3:32)
Sandman (4:25)
Screw you (4:22)
Burn away (4:05)
Feeling it (3:29)
Never forget (3:38)

Related posts

THE SPIRIT – Cosmic Terror

New Wire

DARK FORTRESS – Spectres From The Old World

New Wire

LOVEBITES – Clockwork Immortality

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X