Among The Living
Chroniques Albums

MEZCLA – Vidas Suspendidas

mezcla
MEZCLA
Vidas Suspendidas

Sortie le 4 novembre 2022

Alexis Munoz : Chant / Guitares
Geoffroy Garraut : Guitares
Thibaud Fernel : Batterie

Si tu veux prendre ta taloche, mais version fajitas, alors il te faut écouter Vidas Suspendidas des furieux de MEZCLA.
A la frontière du Death et du Thrash, le trio distille un Métal à la fois old school mais aussi rudement moderne dans son approche et sa mixité. On retrouve des passages flamencos tintant leur musique comme sur Borreilia par exemple, mariage heureux par ailleurs.
Le fil rouge ici est la maladie, évoquée à travers 8 portraits de personnes souffrants au quotidien. Le rendu en musique est parfait. Ecoutez-moi ce Respirar, titre parlant de lui-même et mis en musique de façon à vous coller de l’asthme. Le sujet est sensible et est étroitement lié à Alexis Munoz, faisant face à la cécité.
Musicalement c’est parfait pour le gros fan de Thrash et de Death que je suis. Mais en plus il y a ce coté World et mélodique qui fait toute la différence. Comment résister à La Ola Salvadora et son rythme infernal parcouru de guitare flamenco tranchant avec la brutalité de la compo ? Les guitares sont somptueuses, assassines mais pas invasives : le travail des 6 cordes est au top.
En ce qui concerne les percussions, Thibaud Fernel est juste impérial.
Vidas Suspendidas est intense, pétri d’urgence et de résilience, ce qui en fait un album remarquable.
Le final sur Sin Sufrir, Sin Temblar est à la hauteur de l’album. Puissant comme la production et truffé de surprises comme cette intro hispanisante à la guitare sèche, et l’apparition d’une chanteuse flamenco.

Une bien belle découverte pour moi et je vais de ce pas me plonger dans leur discographie afin de combler mes lacunes concernant MEZCLA.
Avec Vidas Suspendidas MEZCLA nous offre un bien bel album à l’identité forte qui devrait faire son chemin dans le milieu Thrash/Death. Il prendra tout son sens également sur scène c’est assuré.


Tracklist

Tu Mondo Es
Borrelia
Respirar
Rayos Asesinos
Penumbra
Noche Sin Luna
Hombre Sin Dolor
La Ola Salvadora
Sin Sufrir, Sin Temblar

 

Related posts

BRUIT ≤ – The Machine Is Burning and Now Everyone Knows It Could Happen Again

Le Masc

JUDAS PRIEST – Firepower

Stephan Birlouez

Cloud Cuckoo Land – Somewhere In Between

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.