Among The Living
Chronique Album

MICHAEL MONROE – One Man Gang

MICHAEL MONROE - One Man Gang


MICHAEL MONROEOne Man Gang

Sortie 2019

Michael Monroe : Chant
Sami Yaffa : Basse
Rich Jones : Guitare
Steve Conte : Guitare
Karl Rockfist : batterie

 


S’il est un personnage atypique et tenace dans le milieu impitoyable du rock, c’est bien Michael Monroe. Personnage talentueux au passé chaotique, ayant mainte fois remis sa carrière en jeu, Michael Monroe revient avec un One Man Gang riche et catchy.
Dernier opus de sa désormais longue carrière solo, et 4 ans après Blackout States, One Man Gang se place dans la lignée des précédentes productions, avec toujours la même paire de grateux ultra efficaces que sont Rich Jones et Steve Conte.
Michael Monroe ne déroge pas à sa règle ici : livrer un album résolument Rock perfusé au punk et saupoudré d’un Glam dans l’esprit pour rester cohérent. Avec comme leitmotiv proche d’« aucunes concessions », le finlandais trace son chemin comme il l’a toujours fait et ce depuis HANOI ROCKS (si l’on excepte le projet plus que passable Jerusalem Slim), et preuve en est ce nouveau méfait.
Les collaborations sont également classieuses sur ce One Man Gang, avec son ex-compère des Hanoi Rocks et Demolition 23 Sami Yaffa à la basse, le guitariste Steve Conte (New York Dolls) ou encore avec Captain Sensible (Damned), Eicca Toppinen (Apocalyptica) et Nasty Suicide (Hanoi Rocks).
Ouvrant sur le titre éponyme de l’opus avec Captain Sensible en guest,  on plonge d’entrée de jeu dans un Rock endiablé et catchy, avec ce côté punk à la Offsprings qui envoie sévère.


MICHAEL MONROE - One Man Gang


On retrouve cette énergie sur des titres comme Black Ties And Red tape ou The Pitfalls Of Being An Outsider. La griffe HANOI ROCKS est bien là avec des titres comme Hollywood Paranoïa ou encore Wasted Years et Helsinki Shakedown (titres collant bien à l’historique du groupe), qui feront bien entendu l’unanimité auprès des fans.
On notera la présence de trompette style « Mariachi » sur Heaven Is A Free State, le seul titre composé par Monroe, ajoutant un peu plus de folie à l’ensemble.
La tracklist ne serait pas digne de ce nom sans une petite ballade sirupeuse de bon ton. Chose faite avec Midsummer Nights.
One Man Gang est une réussite qui trouvera aisément son public et comblera les afficionados de Michael Monroe qui excelle une fois de plus. Un bon album à coller entre toutes les oreilles.


Related posts

IMPUREZA – La Caida de Tonatiuh

Yann Windcatcher

SPIDERS – Killer Machine

Stephan Birlouez

L’Esprit Du Clan – Chapitre VI

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.