Among The Living
Chroniques Albums

NEFASTES – Scumanity

Nefastes scumanity

NEFASTESScumanity

Sortie 11 JUIN 2021

Julien Truchan (Chant)
Liem N’Guyen (Guitare)
Olivier Gabriel (Basse)

Seconde sortie du tout jeune label Source Atone Records, après le second album « Messe Basse » de NATURE MORTE (https://amongtheliving.fr/chronique-album/nature-morte-messe-basse/) c’est au tour de NEFASTES de leur faire confiance.

Alors NEFASTES n’a rien à voir avec le groupe de Black Metal québécois mis à part le fait que ce soit effectivement du black metal et que celui dont on va parler est français. C’est un projet monté par d’anciens et actuels membres de BENIGHTED et c’est un pur déluge de violence BM.

En effet, à partir du moment où j’ai posé ma cellule sur la galette blanche, l’ambiance malsaine et violente est venue m’envouter afin de me montrer à quel point l’homme est mauvais, à quel point il est fait pour s’autodétruire et que sa disparition est une fatalité nécessaire à la survie de la planète.
Les rouleaux compresseurs rythmiques programmés ne s’arrêtent devant rien, ça va vite, Fuck With The Bull, You Get The Horn et c’est un régal. Je me délecte de cette ambiance et de ces atmosphères si envoutantes et pourtant je ne suis pas un cador en black metal, mais là ça me parle.


Nefastes


On s’imagine parfaitement le corps pendu et balançant sur l’intro de Supplice, le combo guitare/basse est une pure merveille de destruction massive. Rien n’est laissé au hasard, la galette blanche change de face et Scumanity vient me mordre la tête, direct. C’est intense. C’est bon.

NEFASTES opère en anglais principalement, néanmoins deux titres sont en français et Charognards malgré son titre francophone est un instrumental comme je les affectionne représentant tout ce que l’humanité a de glauque…

La mélodie de Carved Into The Flesh est juste l’apothéose de ce disque, avec des breaks façon COBALT juste énormes et un stoppage net. Divin !

Voilà une demi-heure de passée sans perte de temps, je l’ai poncé trois fois d’affilé tellement ça passe vite et sans compter les moments où c’est tellement bon qu’on arrête toute activité pour juste écouter. Donc pour conclure, NEFASTES enfonce bien le clou de ma tendance à pencher vers le Black Metal ces derniers temps et ça m’a l’air d’être une bonne chose.


Track list
1 – Projéniture Décadente
2 – Fuck With The Bull, You Get The Horn
3 – Make Apocalypse Great Again
4 – Supplice
5 – Scumanity
6 – Charognards
7 – Ashes Return
8 – Carved Into The Flesh

 

 

 

 

 

Related posts

KID ROCK – Rebel Soul

Stephan Birlouez

DEATH ANGEL – The Bastard Tracks

Stephan Birlouez

DAWN HARBOR – Half A World Away

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.