Among The Living
Chroniques Albums

NICOLE SABOUNE – Miman

nicole-saboune-mimanNICOLE SABOUNE – Miman

Sortie 6 novembre 2015

Vocal : Nicole Sabourné
Drums – Joakim Janthe
Guitar, Bass, Keyboards, Synthesizer, Backing Vocals – Nicklas Stenemo
Keyboards, Synthesizer – Christian Berg, Jon Bordon

 


Entre deux sorties métal qui piquent les oreilles et chatouillent mes poils d’oreille, il m’arrive parfois de tomber sur des choses atypiques, d’autant plus atypiques d’ailleurs qu’elles ne sont en rien métal, ni de près ni de loin (si si, je vous assure) et que celles-ci sont pourtant distribuées par un label qui fait dans le brutal (pour citer le regretté Michel Audiard).Nicole Sabouné, nom m’étant jusqu’alors  inconnu, à sorti il y a quelques temps déjà en Suède son nouvel opus Miman, qui ne nous arrive que maintenant ( bouh les méchants ! ) , et c’est fort regrettable tant le voyage proposé par la belle est enchanteur de sensualité, de talent et d’une certaine obscurité enveloppante.


Nicole Saboune


Ayant conclu un galop d’essai concluant avec sa première œuvre Must Exit, la jeune naïade poursuit dans son style recherché en s’affirmant un peu plus à travers ce Miman, issu des tréfonds de l’œuvre du poète Harry Martinson (Suédois qui gagna tout de même le prix Nobel de littérature en 1974 !). Intime, brumeux, résolument envoutant (Right Track , Under Stars) et servi par une voix clairement profonde et parfaite (le cover de Frozen de la Madonne est à tomber par terre de beauté), ce Miman, voguant allègrement entre les flots de Dead Can Dance, Bat for lashes ou encore certains titres de Bjork, est la preuve d’un brio insolant qui ne demande qu’à s’affirmer d’avantage au fil des futurs projets.

Nicole Sabouné accumule les qualités au point d’avoir écrit et produit totalement cette galette ce qui, du haut de ses 25 printemps, laisse à réfléchir quant au potentiel encore inexploré de cette artiste entière qui sait emmener toute personne curieuse dans son univers singulier.


Related posts

BURNING WITCHES – The witch of the north

New Wire

SAXON – Thunderbolt

Stephan Birlouez

LUMBERJACKS – Alone ?

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.