Among The Living
Chroniques Albums

NITE – Voices of the Kronian Moon

NITE – Voices of the Kronian Moon
NITE
Voices of the Kronian Moon

Sortie le 25 Mars 2022 via Season Of Mist

 

 


Après avoir signé chez Season of Mist le groupe de blackened heavy metal Nite sort son nouvel album intitulé Voices of the Kronian Moon, le 25 mars 2022. C’est leur deuxième album. Il succède à Darkness Silence Mirror Flame, paru en 2020.

Nite nous vient de la fameuse Bay Area de San Francisco. On retrouve au sein du groupe le guitariste Van Labrakis (Satan’s Wrath) et Scott Hoffman (High Spirits). Il a été enregistré, mixé et masterisé par Van Labrakis (chanteur/guitariste), ainsi que produit par ce dernier et les autres membres du groupe.

On rentre dans le vif du sujet avec le sublime « Acheron » avec ses riffs heavy à souhait. (NDLR : Dans la mythologie grecque, l’Achéron est une branche de la rivière souterraine du Styx, sur laquelle Charon transportait en barque les âmes des défunts vers les Enfers.)

 Et rien de tel que qu’une déclaration de son leader le chanteur/guitariste d’origine grecque Van Labrakis pour mieux en parler « Depuis les portes des Enfers. Dans ce cas, l’Achéron est un voyage dans l’espace et dans le temps. Une transformation et le début d’un voyage dans un ancien monde extraterrestre. »

Le traitement fait sur sa voix est intéressant. Sombre, bien lourd, énigmatique et possédée se mariant à merveille avec les guitares et leur mélodies éblouissante à la twin (quel solo).


Nite-2021


On est happé par les riffs old school bien heavy.

Ce deuxième album est beaucoup plus incisif que Darkness Silence Mirror Flame. Avec ses 8 titres les américains vont à l’essentiel. Pas de fioriture, pas de temps mort à l’image du succulent et rythmé « Kronian Moon », avec à la fois ce côté très californien dans le son et les mélodies et cette voix « blackened » qui apporte la face sombre au titre. A l’image du clip où un shaman proche de l’univers scandinave se promène sur une plage californienne : tout un programme.

Dès les premières notes de « Last Scorpion » on est happé par les riffs old school bien heavy et la voix de Van Labrakis passé à la râpe à fromage format gros copeaux bien gras.

L’intro de « Liber ex Doctrina » n’est pas sans nous évoquer du Dokken de la belle époque. Ensuite la voix apporte cette touche « evil » ou encore un petit côté prog sur « Thorns ». Sur chaque titre on retrouve cet équilibre intéressant entre le côté sombre et les envolés lumineuses comme sur le spartiate « Heliopolis ». Il en est de même sur le dernier titre « The Trident ».

L’auditeur ne sort pas indemne des 37 minutes d’intensité même si on aurait aimé entendre des modulations différentes sur la voix entre certains titres.


Tracklist:
Acheron
Kronian Moon
Last Scorpion    
Liber ex Doctrina
Heliopolis   
Edge of the Night 05:04
Thorns 04:56     

The Trident 04:23           


 

 

 

 

 

Related posts

OUR MIRAGE – UNSEEN RELATIONS

Victorien

SURVIVAL ZERO – The Ascension

Stephan Birlouez

No One Is Innoncent Frankenstein

Yann Fournier

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.