Among The Living
Chroniques Albums

NO TERROR IN THE BANG – Eclosion

NO TERROR IN THE BANG – Eclosion
NO TERROR IN THE BANG
– Eclosion

Sortie le 05 Mars 2021

Alexis Damien : Composition, batterie, production
Sofia Bortoluzzi : Chant, composition, paroles
Romain Greffe : Claviers & Piano
Brice Bouchard : Basse & Contrebasse
Etienne Cochin : Guitare
Clément Bernard : Guitare


C’est une fois de plus de notre cher pays que me vient cet émerveillement auditif proposé par NO TERROR IN THE BANG et leur album Eclosion.
Evoluant dans un style défini comme du Metal cinématographique, NO TERROR IN THE BANG distille avant tout des ambiances subtiles, entre douceur et brutalité, clarté et pénombre, à la fois chuchotées et hurlées. Composé de musiciens aguerris au regard de la qualité des compositions et interprétations, c’est par le chant et la voix de Sofia Bortoluzzi que l’auditeur se voit accompagné pour un voyage au cœur même de l’histoire contée tout au long des 13 titres d’Eclosion. Il faut dire que la personnalité de la belle est forte, entre rage, fureur et douceur, son chant est juste parfait pour le propos. Ici, les influences sont légion et revendiquées, entre DEFTONES, FAITH NO MORE, RATM, PAIN OF SALVATION et JAZMIN BEAN pour ne citer qu’eux, avec une couche de Jazz et de classique pour agrémenter le tout.


NO TERROR IN THE BANG – Eclosion


Le premier contact est doux avec Saule Pleureur, une ouverture à l’atmosphère étrange et mélancolique, sur quelques notes de piano accompagnant le chant envoûtant et jazzy de Sofia Bortoluzzi.
Rapidement, on plonge dans le vif du sujet avec Another Kind Of Violence, mixant les univers et les ambiances de façon magnifique et déstabilisante, plongeant l’auditeur au cœur du film ou plutôt de l’œuvre devrais-je dire. Les guitares sont rudes et agressives, déchirant l’air, entrecoupées de passages doux portés par un vocal doux accompagné de piano. La construction de l’album et de ces titres tient du génie. Oui je sais, le terme est fort, mais il faut bien reconnaitre que NO TERROR IN THE BANG a placé la barre très haute.
Ecoutez-moi la transition entre No More Helpful Peace Part 1 & 2, cette façon de malmener l’auditeur, de le mettre en confiance avant de le déchirer, de l’apaiser pour mieux le faire douter.

NO TERROR IN THE BANG distille avant tout des ambiances subtiles, entre douceur et brutalité, clarté et pénombre, à la fois chuchotées et hurlées.

Micromegas nous plonge dans un univers tourmenté à la RATM, FAITH NO MORE ou plus récemment à celui des NOVA TWINS, avec un flow Hip Hop montant crescendo pour finir sur une explosion rock intense. Avec Poison on s’immerge dans un univers à la Tim Burton, féérie inquiétante à l’accent Jazz  pour mieux se laisser happer par le superbe Insight.
Rien n’est laissé au hasard et chaque titre fait partie d’un tout. Le final sur le sublime Broken Mind vient faire atterrir l’auditeur sans pour autant le laisser indemne.

A peine l’écoute terminée et nos esprits repris que la seule envie qui nous vient est de replonger dans l’univers attachant et terriblement intense du combo. Autant vous dire que NO TERROR IN THE BANG est LE groupe à suivre tant la créativité et la qualité des titres qui composent Eclosion est au rendez-vous et leur personnalité forte.  Cerise sur le gâteau, la pochette est superbe.


Saule Pleureur
Another Kind Of Violence
No More Helpful Peace (Part I)
No More Helpful Peace (Part II)
Micromegas
21 Grams
Poison
Insight
Uncanny
Preacher Of Steel
Memory Of A Waif (Part I)
Memory Of A Waif (Part II)
Broken Mind

Related posts

PORN – No monsters in God’s Eyes

Yann Fournier

AS IT IS – The Great Dépression

Stephan Birlouez

Cro-Mags – In The Beginning

Yann Fournier

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X