NOTHEIST – NotheistNOTHEISTNotheist

Sortie le 24 Mai 2019

Grégory Lambert : Tous les instruments.

 

Merch

 

 

 

 


Comment aborder un opus comme ce premier méfait de NOTHEIST si ce n’est par son unique créateur Grégory Lambert, multi instrumentiste talentueux. Grégory Lambert n’est pas un inconnu, ayant trainé ses six cordes avec MISANTHROPE (2003), ZUUL FX (2002-2003, 2014-2017), CRUSHER (2017) et Alexandre ASTIER (Créateur génial de la série KAAMELOTT) en tant que guitariste à 8 cordes sur son spectacle l’Exo conférence (2014-2016). Musicalement, le bonhomme a toujours baigné dans un Death Metal aux multiples facettes.
NOTHEIST n’est pas de ces albums faciles que l’on apprivoise dès la première écoute (et qui tombe souvent rapidement dans l’oubli). Il est de ceux qui demande de la concentration, un investissement personnel dans l’écoute pour saisir le message que l’artiste a voulu faire passer.
Notheist peut paraître abrupte à la première écoute, ouvrant sur un Order Is In Chaos aérien et trompeur pour être rapidement ramené à la réalité par la brutalité de Notheist, titre éponyme de l’opus.
Grégory Lambert se joue des codes et mélange allègrement à son Death de prédilection des textures carrément Thrash, comme le dévastateur God Of Meat que les frangins Cavalera n’auraient pas renié, ou encore ce Notheist au mélange de voix donnant l’impression d’avoir fusionné du SLAYER avec du EXXODUS.



La 8 cordes de Greg est omniprésente et incisive (Freedom is A Lie), sa voix passe plutôt bien et en fait un homme-orchestre remarquable.
Au travers de la sauvagerie du projet et sa complexité, des titres comme Deathless explorent des mélanges de rythme très intéressants, notamment au niveau du chant en passant du chant hurlé à une vocalise carrément aérienne (dont le timbre n’est pas sans me rappeler celui de Bowie).
Ecoutez-moi ce Those Who REfused To See de plus de 13 minutes qui résume bien à lui seul la démarche de Greg Lambert, véritable introspection musicale, ou encore ce final sur un My Demise attaquant acoustique pour finir en apothéose chaotique.
Notheist est un album solo brut qui se livre sans artifices, au même titre que son auteur Grégory Lambert, comme une sorte d’exutoire musical, livrant ici ce qu’il n’a pas pu faire librement autre part. C’est brutal, massif, chaotique et beau à la fois. Bravo.


01 – Order in Chaos

02 – Notheist

03 – God of meat

04 – Silent Screams

05 – Freedom is a Lie

06 – Deathless

07 – Those who refused to see

08 – Through My Dreams

09 – Behind the lies

10 – Screw them !
11 – My Demise


Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019