Among The Living
Chronique Album

NYRST – Orsök

NYRST - Orsök
NYRST
Orsök

Date de sortie : 24 avril 2020
 

Label : Dark Essence Records


L’Islande nous a déjà fourni d’excellents groupes tels que Misthyrming, Svartidaudi, Zhrine, ou encore Audn. Après s’être attardé tout dernièrement sur la sortie du deuxième album d’Acârash sur Dark Essence Records voici maintenant le tour de Nyrst. Ce dernier a été fondé en 2016 et il nous vient de Reykjavik la capitale de l’Islande.
Ce premier album fait suite à une démo réalisée la même année de leur création. Leur demo était déjà excellente, il est plus que souhaitable d’aller l’écouter pour la même occasion. Il est à noter que les paroles sont écrites dans leur langue d’origine. Et c’est plutôt un très bon point à mon sens car cela leur confère un caractère authentique. La vidéo du titre de l’album est par ailleurs remarquable. Elle met en scène le chanteur qui parcourt les paysages sublimes de leur terre de feu et de glace. Il s’agit du premier single.
En outre les paysages ont été une source d’inspiration lors de l’écriture de cet opus. Enfin pour vous convaincre un peu plus cette vidéo compte déjà plus de 100 000 vues pour la petite histoire.

L’album comporte six morceaux pour une durée de quarante et une minutes. On peut retrouver un morceau de dix minutes qui avoisine avec un interlude de deux minutes. Nyrst n’a pas pour vocation de révolutionner le petit monde du black metal mais tout de même ce premier album est un très bon moment. Peu de défauts sont à souligner. L’opus démarre par une intro durant une bonne minute trente avant d’enchaîner sur le morceau en lui même.


NYRST - Orsök


Turnar i fjarska” s’avère être une très bonne composition. On peut souligner aussi le morceau titre de l’album. Froid comme il se doit concernant leur black metal les islandais ne se cachent pas non plus d’être de grands amateurs de la scène norvégienne et suédoise lors de leurs entretiens.
La misanthropie et la rudesse de leur climat explique facilement cette créativité si particulière de cet art black metal islandais.
Hvisl hinna holdlausu” clôture l’opus avec un titre typiquement black metal. Cet album comporte un sens de la mélodie assez appuyé comme en témoigne le morceau “Orsök” et “Hvisl hinna holdlausu” Ces deux titres nous démontrent s’il en était nécessaire leur attachement à leurs terres enneigées. Les compositions proposent des moments mémorables. Le seul vrai bémol concerne la production : celle ci devrait très certainement pouvoir être améliorée à l’avenir même si elle permet justement de concocter des atmosphères dignes des groupes de la seconde vague du black metal.
L’équilibre est parfois difficile à trouver sur ce terrain entre production sans grand effet qui confère ces atmosphères si riches et production puissante où l’on perd justement ce son si caractéristique des premières sorties du genre.
Ce premier album est solide comme un roc sans aucun doute à ce sujet. On ressent que les musiciens sont expérimentés et possèdent un bon bagage musical. Il y a un vrai travail d’écriture pour parfaire le sujet. “Orsök” s’adresse donc exclusivement aux amateurs de vrai black metal dans son sens strict du terme. Les autres amateurs de sonorités plus accessibles passeront aisément leur chemin. Nyrst ça se mérite en somme. 

Related posts

Agnostic Front – Iron Chin

Yann Fournier

Igorrr – Spirituality and Distorsion

Hijo Hito

SIDILARSEN – Dancefloor Bastards

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X