Among The Living
Chroniques Albums

OPPROBRE- FRAGMENTS DE DESTINEE

OPPROBRE- Fragments de Destinée
OPPROBRE
Fragments de 
Destinée

Sortie le 14 Mai 2021

Olivier Dufresnoy : Guitare, basse, chant scream et clair.
Vincent Lievre : Chant scream.
Baptiste Belot : Piano et Claviers.
Clément Roig : Guitare.
François Arbogast : Basse (live).
Vincent Causse : Batterie.


Opprobre d’après la définition la plus commune est celui qui humilie à l’extrême publiquement. Alors est ce à dire que l’on a face à nous un combo qui officie dans du black brutal ? Loin s’en faut, vous allez pouvoir le constater de vous même. 
Il s’agit d’un sextuor dont la date de création remonte à 2015. Notre  formation nous vient directement de Montpellier et de Paris. “Fragments de destinée” succède à l’album “Le Naufrage” . Cet opus est sorti le 14 mai sur l’écurie Klonosphere. Musicalement parlant nous avons droit à un un post black metal empruntant allègrement au prog. D’emblée ce qui est surprenant c’est que chaque titre tient en un mot. Ensuite le fait que le combo choisisse la langue française est un élément majeur dans le sens que le groupe ne choisit pas nécessairement le tout anglais comme beaucoup de ses collègues. Les sources d’influences sont à chercher du côté d’Alcest, Harakiri For The Sky, Deafheaven pour les plus évidentes pour cette touche bien mélancolique au demeurant. On peut ajouter Godspeed You ! Black Emperor.
L’une des premières choses qui m’a bien plu c’est cette utilisation bien calibrée du chant clair et celui fait de growls. Et il est plaisant de remarquer que le collectif se focalise sur des aspects philosophiques et romantiques qui datent du XVIII et XIX ème siècle. Le post rock fait partie intégrante de leur univers musical. De même que le shoegaze sait s’immiscer ici. Au niveau du son le groupe s’en chargé avec Brett Caldas-Lima (Adagio, Kalisia, et Ayreon) qui a effectué le mastering au Tower Studio. Le collectif a donc effectué la production et le mix. Et le résultat est honorable. Bien à eux. 


Opprobre


On démarre avec le morceau “Vertige” divisé en deux parties. La première est en fait une assez courte introduction. Donc on enchaine sur la deuxième qui s’étale avec un grand naturel sur une durée de sept minutes. A ce sujet il est à noter que la durée des compositions oscillent entre les six et douze minutes.
Renouveau” s’avère être une piste relativement bien atmosphérique et elle apporte sa dose de mélodie.
Le piano sur “Absence” pose une vraie ambiance. “Steppes” incorpore le violon et le moins que l’on puisse dire c’est tout à fait cohérent. Les soli sont de plus bien travaillés sur cette galette.
Sur “Indifférence ” la formation s’est inspiré de Nietzsche et les lettres persanes de Montesquieu. Le philosophe allemand est d’ailleurs une figure assez prisée dans la scène du black metal.
Cendres” clôture cet opus. Cette piste traite de Hiroshima Mon Amour de Marguerite Duras paru en 1960 pour la petite idée. Il y a un sample à la fin d’un cœur qui bat. Hugo, Stendhal et Duras sont des noms que le groupe affectionne tout particulièrement.
En définitive OPPROBRE nous a délivré un album solide et créatif où l’éclectisme proposé permet de bien se mettre dans l’ambiance. Un petit mot sur la pochette : elle est le fruit d’Irrwisch Artdesign. La formation a de beaux jours devant elle. 


TRACKS
Vertige pt1
Vertige pt2
Renouveau 
Reddition 
Absence 
Steppes 
L’épreuve 
Indifférence 
Cendres


 

Related posts

1349 – The Infernal Pathway

New Wire

SLEAZYZ – March Of The Dead

Stephan Birlouez

MORTEM – Ravnsvart

New Wire

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X