Among The Living
Chronique Album

OUR MIRAGE – UNSEEN RELATIONS

OUR MIRAGE
OUR MIRAGE

OUR MIRAGE – Unseen Relations

Sortie le 7 Février 2020 – Arising Empire

Timo Bonner : Vocals

Steffen Hirz : Guitars

Manuel Möbs : Bass & backing vocals

Daniel Maus : Drums


Cette chronique n’aurait pu voir le jour sans le soutien malsain de mes multiples personnalités (aka Le Réaliste, le Sarcastique, le Fragile, le Pondéré)

  • Le Réaliste : Alors qu’est ce qu’on a la ? Une nouvelle chronique à réaliser ? le groupe se nomme OUR MIRAGE
  • Le Sarcastique : Waouh grosse inspiration pour le nom du groupe
  • Le Réaliste : Ne commence pas ! Je n’ai même pas encore donné le nom de l’album que tu sors déjà de ta tanière.
  • Le Sarcastique : certes…
  • Le Réaliste : donc ces 4 jeunes gens originaire d’Allemagne sont apparemment affiliés à la scène post hardcore et leur nouvel album s’intitule « Unseen Relations »
  • Le Sarcastique : Mais c’est que tu serais doué pour le placement de produit ! T’en as d’autres dans le même genre ?
  • Le Pondéré : Je t’en prie, cesse de le couper… allez vas y continue sur ta lancée. On tente une première écoute ?
  • Le Sarcastique : Si on veut parler de l’album c’est mieux non ?
  • Le Réaliste : Oui, c’est parti pour la découverte de cet album paru sur Arising Empire
  • Le sarcastique : merde le label de NOVELISTS??? ça sent le sapin…
  • Le pondéré : Doucement ! Certains labels ont la faculté de se diversifier et peuvent parfois proposer de très bonnes surprises !
  • Le réaliste : Exactement. Sarcastique arrête de jeter la première pierre et écoute ! L’Allemagne est un vivier majeur de la scène Metal aujourd’hui. Sur un malentendu ça peut marcher… Ah merde ! tes sarcasmes déteignent sur moi .Bon on attaque l’écoute de leur second effort on regarde un peu leur biographie  (je lance alors l’album en jetant un œil sur les différentes infos trouvées sur le groupe).
  • Le Sarcastique : Oh bordel c’est mauvais ! Cette nappe de synthé dès le 1er morceau (« Rivers »)! Vous voulez me tuer ou quoi ! ça sent les clips en noir et blanc avec une emo qui pleure et qui laisse son maquillage dégueulasse couler sur ses fringues tout aussi dégueulasse. On arrête le massacre !
  • Le Réaliste : J’avoue qu’on ne commence pas sur de bonnes bases.
  • Le Pondéré : Oui c’est vrai mais c’est plutôt bien produit non ? les voix sont bien mises en avant et…
  • Le Sarcastique : Mises en avant mon cul ! ça sent le logiciel de mixage à plein nez, de quoi provoquer des hémorragies du tympan en live. Sans parler de la biographie ! Préférer parler des nombres de vues de leurs clips plutôt que de leur musique… Depuis quand le quantitatif prévaut sur le qualitatif ??? Et puis les noms des morceaux « Different Eyes » « Unseen » « My Last Day » ça sent le fragile ! D’ailleurs il est où lui ?
  • Le Fragile : au secours au secours au secours au secours…
  • Le Sarcastique : Bah voilà ! Direct en PLS ! Regardez ce que vous faites un peu les gars avec votre musique de téléfilms de crise d’ados, on perd le Fragile ! Au moins il n’est pas parti en crabcore, c’est déjà ça.
  • Le Réaslite : J’ai beau essayer de relativiser je ne vois aucun argument permettant de défendre ce disque.
  • Le Pondéré : Bah personnellement, je me dis que ce n’est pas trop mal pour la jeune génération.
  • Le Sarcastique : Mais quelle jeune génération ? On s’en branle de la jeune génération ! tous les titres se ressemblent, c’est chiant au possible ! S’ils se mettent tous à écouter ça on va se retrouver dans un monde merdique !
  • Le réaliste : J’y suis déjà moi, dans un monde merdique…
  • Le pondéré : Est-ce qu’on ne pourrait pas au moins reconnaître que les textes sont bien écris ?
  • Le sarcastique : Les textes biens écris ? Bordel, je vais te les faire bouffer moi ! C’est du niveau d’un ado de 14 ans. Lis moi ce passage de “My Last Day”

 « Take my heart and let me go
My soul is colder than this snow
Read this letter and you’ll know
That you have to let, you have to let me go”

Alors!? Tu as encore envie de trouver du positif  après ça? Il faut faire cesser cette tuerie.

  • Le Réaliste : pas mieux, il n y a aucune once d’originalité dans cet album, c’est du réchauffé, ni plus ni moins.
  • Le Pondéré : Ok les gars, ok, je me tais. Fragile, tu as quelque chose à rajouter ?
  • Le Fragile : au secours au secours au secours au secours…

Tracklist :

Rivers
Falling feat. Telle Smith (The World Alive)
Diffrents eyes
Strike a match
Transparent
Our all home (interlude)
Unseen
My last day
Walk as one
Distant & obscure
After All

 

Related posts

THE CROWN – Cobra Speed Venom

Yann Windcatcher

APOCALYPTICA – Live In Leipzig – Wagner Reloaded

Stephan Birlouez

BLACK TUSK – TCBT

Yann Fournier

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.