Among The Living
Chroniques Albums

OUT5IDE – Tumbleweeds

OUT5IDE – Tumbleweeds
OUT5IDE
Tumbleweeds

Sortie le 25 Septembre 2020

Laurent HANTZ : chanteur,guitariste
Olivier SCHAAL : clavier
Matthieu HEISE : bassiste  
Philippe RAU : guitariste
Olivier SAPTE : batteur


C’est avec Tumbleweeds, cinquième opus de OUT5IDE, que je découvre l’univers musical des alsaciens et je dois vous dire qu’il était temps.
Naviguant dans un genre à dominantes progressives, OUT5IDE distille un rock classieux et irrévérencieux, avec une orientation résolument live. 
On retrouve un peu des Floyd, du Bowie, des vieux Deep Purple, mais surtout une redoutable approche musicale à l’identité forte.
Tumbleweeds est immersif, la voix de Laurent Hantz est parfaite pour accompagner ce voyage parfois tumultueux (Immigrant Throng), souvent aérien (The Kitchen, If), mais toujours surprenant.
La basse claquante et ronflante de Mathieu Heise mène souvent la danse, comme on peut l’entendre sur Immigrant Throng ou encore sur 9 Am avec ses attaques massives. Mais elle sait aussi se faire discrète et plus légère, à l’image de sa ligne sur Down In Hell (si l’on excepte le final exclusivement à la basse qui fait la jonction avec Underground Railroad).
Les guitares sont somptueuses également, passant de riffs bruts et bien rock à des envolées nettement plus prog sans pour autant tomber dans la démonstration indigeste souvent liée au genre.
Ecoutez-moi ce riff somptueux et très floydien sur la deuxième partie de Underground Railroad, ou encore cette accroche sur Drawing For Kids et laissez votre épiderme réagir.
Le travail des percutions mené par Olivier SAPTE est juste remarquable, au même titre que celui d’Olivier Schaal avec ces claviers tantôt classiques (Kids Of The Pack), tantôt vaporeux (Immigrant Throng).
Avec Tumbleweeds, OUT5IDE nous livre un album riche et sans fioritures, débordant de bonnes intentions et d’un rock avec un grand R. Résolument taillé pour la scène, les dix compos de ce cinquième opus vous captiveront durant les 50 minutes que dure la galette. Bravo.


 

Related posts

FIRESPAWN – The Reprobate

Byclown

FLYING COLORS – Third Degree

Stephan Birlouez

AKERCOCKE – Renaissance In Extremis

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.