powerflo

Powerflo – Powerflo

Sortie début juillet 2017

Label New Damage Records

Sen Dog : chant

Rogelio Lozano : chant

Christian Olde Wolbers : Basse

Billy Graziadei : Guitare

Fernando Schaefer : Batterie

 

 


 

Les all-stars bands regroupant le temps d’un album des membres de groupes confirmés peuvent parfois sembler suspects par rapport au résultat final ou aux réelles motivations des musiciens. Avec le retour de Body count cette année et RATM qui se reforme sous le nom Prophets of Rage (avec un membre de Cypress Hill), Powerflo avait tout du projet casse gueule.

Pourtant ce serait une erreur de passer à côté du projet initié par Sen Dog (Cypress Hill) et Roy Lozano (ex-Downset). Si tout ce petit monde s’était déjà croisé sur scène, en studios le temps d’un featuring ou sur la BO Judgment Night, l’ancien leader de Cypress Hill tenait à monter un groupe de métal avec des gens qu’il estimait musicalement. Et le résultat est largement à la hauteur des espoirs qu’on pouvait placer dans ce groupe quand on regardait le CV des musiciens : Cypress hill, Biohazard, Downset, Fear Factory et Worst (groupe de hardcore brésilien).


powerflo


Ca commence très fort avec My m.o. qui commence comme un titre de Body Count (le traitement de la voix et les sirènes en fond y sont pour beaucoup) avant d’affirmer son identité, avec des refrains plutôt mélodiques pour le style. Le second morceau termine de nous convaincre qu’on est en présence d’un album et d’un projet qui va tenir la route, avec ce riff de guitare couplé à un refrain rappé qui assomme tout. Le 3ème morceau Where I Stay est peut-être le plus étonnant de l’album, loin des carcans et clichés du genre. Le reste de l’album se compose de titres de très bonnes factures, qui arrivent à renouveler le rap-métal, grâce aux deux chanteurs et à quelques prises de risque du groupe comme lorsque Powerflo assume des sonorités plus mélodieuses voire pop sur les refrains.

Voilà maintenant il ne reste plus qu’une chose, les croiser en concert où ça risque de donner un maximum dans le pit, avec l’assurance de perdre 2-3 à kilos dans la soirée tant les 11 titres lâchés par Powerflo en studio s’annoncent intenses en live.



Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019