Among The Living
Chroniques Albums

PRIMAL RAGE – Awakening The Masses

PRIMAL RAGE – Awakening The Masses
PRIMAL RAGEAwakening The Masses

Sortie le 19 novembre 2021

 


Allez viens prendre ta claque de noël avec cette petite comptine qui va te faire pogoter devant le sapin. PRIMAL RAGE, ressuscitant en pleine Covid party, est de retour aux affaires après 20 ans de sommeil et certainement pas pour enfiler des perles. Awakening The Masses est une véritable bombe tant musicale que revendicative, distillant un Thrash core d’excellente facture.
Les savoyards ont des choses à dire, avec un message plutôt clair : Arrêtez de pleurnicher et sortez vous les doigts du cul (en gros je l’ai pris comme ça).
D’entré de jeu le combo bastonne nos cervicales avec Répression, qui pose bien les base d’un hardcore thashisant sans concession. On se laisse prendre par la violence et le coté massif des compositions, véritable ode au headbanging à l’image des incendiaires FFF, One Of The Dying, le monstrueux Respect ou encore ce Awakening The Masses qui vient clore le méfait.


primal rage


Un retour réussi et sans fausses notes

Mais les titres savent se faire aussi bien lourds et oppressants, comme ce Kill Yourself au message simple et clair, véritable chappe de plomb mid tempo. Ultra efficace.
Laissez-vous embarquer dans la danse avec ce No Cure For Hate et ses refrains aliénant et son final pachydermique. En à peine 40 minutes les franciliens nous mettent KO sans pitié, avec 10 titres imparables et rudement efficaces.
Dans l’ensemble Awakening The Masses est un putain de bon album. Massif et addictif, ce dernier opus signe un retour réussi et sans fausses notes dans l’arène hexagonale. PRIMAL RAGE n’a plus qu’à défendre son brulot sur les planches, mais ça c’est encore un autre combat. Bravo. 


Tracklist :

Repression (3:54)
F.F.F 4:03)
Kill Yourself (4:25)
X-Rated (3:00)
Racial Hate (3:55)
One Of The Dying (4:07)
No Cure For Hate (5:25)
Freedom Is A Lie (Album Version) (4:07)
Respect (3:33)
Awakening The Masses (3:45)


Related posts

FANGE – PUDEUR

Victorien

HEILUNG – LIFA 

Isabelle Tasset

WHITE STONES – Dancing Into Oblivion

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.