Among The Living
Chronique Album

PRISTINE – Road Back To Ruin

PRISTINE - Road Back To RuinPRISTINERoad Back To Ruin

Sortie le 19 Avril 2019

Heidi Solheim
Ottar Tøllefsen
Gustav Eidsvik
Espen Jakobsen 


Très belle surprise que ce Road Back To Ruin, cinquième opus des Norvégiens de PRISTINE, distillant un Rock entre psyché et Stoner, résolument vintage, et du meilleur effet.
Amateurs de belle voix envoutante, de rock qui groove, cet album est définitivement pour vous. Heidi Solheim vous envoutera par le charisme et le timbre de sa voix.
La variété de son registre vocal et la puissance de sa voix accompagnent parfaitement les explorations de ce Road Back To Ruin qui vous mèneront sur des rivages blues rock très variés.
Ouvrant sur un Sinnerman énergique et lorgnant vers un hard rock bluesy et aux claviers somptueux qu’un John Lord n’aurait pas renié, Road Back To Ruin poursuit par un titre éponyme aux sonorités résolument stoner que la voix d’ Heidi Solheim rend presque aérien.
Plus on avance dans l’écoute et plus les paysages changent. Alors que Landslide nous entraine dans un Blues Rock catchy à l’accent country, on change radicalement de rythme avec Aurora Skies tout en délicatesse et acoustique que la voix d’Heidi sublime.


PRISTINE - Road Back To Ruin


Ecoutez moi ce Blind Spot irrésistible, au rythme sabbathien et mystique. Difficile de ne pas se laisser envouter et tomber sous le charme. Les claviers sont somptueux et les riffs de guitares parfaitement dans l’esprit du titre ; c’est magnifique !
Même traitement mais dans un autre registre avec Cause And Effect et son orchestration classique en accompagnement. Les violons accompagnent parfaitement cette guitare tranchée et la performance magistrale d’Heidi pour une ballade sublime et larmoyante.
Dead End offre une fin d’album tonitruante et réussie, comme le reste de l’opus, catchy au possible et aux guitares rugueuses.
PRISTINE signe avec ce Road Back To Ruin un album de Blues Rock superbe et presque parfait, sachant vous tenir en haleine d’un bout à l’autre et sans ennui. Il est hypnotique et indispensable.


Related posts

JAK’S – ACT 1 (EP)

Stephan Birlouez

GOTTHARD – Silver

Fabien Leroy

BLACK TUSK – TCBT

Yann Fournier

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X