Among The Living
Chroniques Albums

PUTERAEON – The Cthulhian Pulse : Call From The Dead City

PUTERAEON - The Cthulhian Pulse : Call From The Dead City
PUTERAEON
– The Cthulhian Pulse : Call From The Dead City


Sortie le 20 Novembre 2020 via Emanzipation Productions

Jonas Lindblood – chant, guitare
Rune Foss – guitare
Daniel Vandija – basse
Anders Malmström – batterie


Déjà treize ans d’existence et quatre albums pour le quatuor suédois et malgré tout Puteraeon demeure un combo assez underground, pas encore vraiment révélé au public death. Avec ce nouvel opus cela pourrait bien changer. Et c’est tout ce que l’on peut leur souhaiter car dans son genre on peut dire qu’ils assurent vraiment et que chaque album est un petit bonheur tout simplement. Bien sûr il sera nécessaire quand cela sera possible d’effectuer des tournées si possible en ouverture d’un groupe reconnu. Le groupe se fait assez rare à ce sujet à première vue. Car la qualité est plus que présente sur cette galette.
The Cthulhian pulse : call from the dead city” succède à, six ans après, The Crawling Chaos. Il est paru le 13 novembre sur le label danois Emanzipation une subdividsion de Mighty Music. Sur ce sous-label on peut retrouver Centinex, Exhumation, Nominon et Taetre pour se faire une petite idée à savoir une bonne dose de death en fait. J’avais bien apprécié leur album de 2011 intitulé “The esoteric order” à l’époque quand ils faisaient partie de l’écurie Cyclone Empire. Et trois ans après j’avais la très bonne surprise de les voir en concert pour la première fois pour la promotion de l’album  “The crawling chaos“. Deux EP ont été parus en autoproduction à la suite à savoir “The empires of death” en 2017 et “The Dunwich Damnation” en 2018.
Les groupes légendaires suédois tels que DISMEMBER, UNLEASHED, GRAVE et ENTOMBED sont à l’évidence leurs plus grandes influences. Ce son si typique HM-2 qui a marqué tous les fans de death metal suédois des années 90 fait toujours son petit effet en 2020. Toutefois on ressent bien que Puteraeon a bien digéré ses influences et sait proposer une musique riche et inspirée. Bien à eux. A ce sujet les mélodies constituent le point fort de cette nouvelle galette. Elles s’avèrent agressives et si bien ficelées que cela force le respect. Les vocaux sont gutturaux comme la tradition l’exige pourrait-on dire. Le niveau des musiciens est tout bonnement excellent.


PUTERAEON


Et ça débute très fort avec “Horror in clay” qui consiste en une très bonne intro. L’introduction est de très grande qualité, elle nous met directement dans le bain. Et à ce sujet bien souvent on peut remarquer que quand les intros sont réussies le reste suit dans ce sens. 
La pochette est vraiment magnifique. Elle est l’œuvre de l’artiste Juanjo Castellano. La formation a travaillé avec Dan Swano  pour le mixage et le mastering tout comme sur les deux derniers EP. Ce dernier y connaît un rayon en matière de bon death metal sous toutes ses formes les plus diverses.
“Sleeping dread” pose les bases d’un death à la suédoise. Comme à l’accoutumée avec notre collectif  on traite ici de l’univers de Lovecraft. On est donc en terrain connu pour ceux qui suivent un peu leur carrière. “Nameless rites” joue la carte de la rapidité avec un vrai bonheur. L’instrumental “Legrasse’s puzzle” joue son rôle de pause pour mieux redémarrer. Au rayon des blast beats on pourra noter cette piste “Terror at sea” : ici c’est rapide de chez rapide avec des nuances dans les ralentissements. C’est si bien fait. On clôture l’album en beauté avec “The end cometh“. 
Avec une durée de trente-deux minutes au compteur pour dix titres le combo va droit à l’essentiel. Je dirais même plus c’est un excellent objet pour oublier ces temps difficiles. Il va falloir désormais compter sur cette formation de très haut niveau. Une nouvelle fois la Suède est donc à l’honneur en cette fin d’année 2020.

Tracklist
Horror in clay
The sleeping dread
Permeation
Nameless rites
The curse
Legrasse’s puzzle
Into the watery grave
Call of R’lyeh
Terror at sea

The end cometh


Related posts

MUNICIPAL WASTE – Slime And Punishment

Stephan Birlouez

HANSEN & Friends – XXX – Three Decades of Metal

Stephan Birlouez

ENSLAVED – UTGARD

New Wire

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X