Puppy the goatPUPPY – The Goat

 

25 Janvier 2019

 

Jock Norton — Guitar, Vocals

Billy Howard — Drums

Will Michael – Bass

 

 

 


Il y a un petit coté GHOST dans PUPPY et on ne peut pas vraiment le nier. Il suffit d’écouter un titre comme Poor Me par exemple pour s’en convaincre, impression amenée par le chant mais probablement aussi par la production de Tom Dalgety (Royal Blood, Ghost) sur 4 des 12 titres.
Le trio londonien surprend par son approche sonore, curieux mélange de rock hybride, mélange d’influences à la Soundgarden mais aussi ce côté bien cogné des guitares à la Metallica.
Il faut bien avouer que l’ensemble se tient, et plutôt de bien belle manière il faut dire.
Ici on navigue entre occulte et légèreté, mariage des genres plutôt antinomique certes, mais remarquablement bien maîtrisé par le groupe. De Smashing Pumpkins à Faith No More toute les influences du combo y passent. 
PUPPY ne laisse définitivement pas indifférent. The Goat commence par surprendre, piquer la curiosité pour finir par s’infiltrer délicatement et insidieusement en vous.
Cet album est redoutable d’efficacité c’est un fait. Les refrains sont enivrants et collent au cortex, à l’image d’un titre lancinant comme World Stands Still ou de Black Hole et ses chorus catchy qui ouvrent le méfait.
Les gus sont capables de cogner fort dans le genre, avec des titres aux rythmiques bien lourdes et massives comme I Feel An Evil ou Demons qui viennent clore le propos.
Nul doute que PUPPY trouvera son public sans problème grâce à la qualité des compos de ce The Goat.


Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019