Among The Living
Chroniques Albums

RED SUN RISING – Thread

RED SUN RISING – ThreadRED SUN RISINGThread

Sortie le 30 Mars 2018

Mike Protich [chant / guitare]
Ryan Williams [guitare]
Tyler Valendza [guitare]
Ricky Miller [basse]
Pat Gerasia [batterie]


Moins de 2 ans après leur dernier opus Polyester Zeal qui m’avait laissé sur ma faim, les ricains de RED SUN RISING reviennent à l’assaut de mon baladeur avec ce Thread.
Fascination
, qui ouvre le méfait, est une bonne mise en bouche et laisse présager du bon pour la suite, avec ses ambiances à la fois aériennes et puissantes, auxquelles on s’abandonne volontiers.  La voix de Mike Protich  est toujours aussi suave et chaude, servie par des chœurs rudement efficaces.

Ensuite on enquille sur un Left For Dead qui démarre sur les chapeaux de roues, envoyant du lourd avec la paire de grateux Ryan & Tyler, mais le soufflé retombe vite pour finir sur un titre mièvre et convenu qui ne me laissera aucun souvenir.
Avec Deathwish, single de l’album, on redresse sensiblement la barre. Les gus nous montrent l’étendue de leur talent se détachant de leurs influences 90’s trop marquées sur leur précèdent opus.
Le quintet s’est affiné et affirme plus sa personnalité sur Thread, laissant un peu derrière lui ce post grunge un peu envahissant en explorant plus en avant son côté Hard Rock mainstream.


RED SUN RISING – Thread


RED SUN RISING maitrise son sujet c’est indéniable et efficace. Je trouve des titres comme Veins ou encore Clarity vraiment fameux, et d’autres carrément dispensables à l’image de Benny Two Dogs (eurk) et Rose.
On finit sur une note alternant des passages acoustiques à d’autres plus électriques, que l’on pourrait aisément attribuer à MUSE.

Thread se laisse écouter. Le temps passe vite en sa compagnie. Les 11 titres s’enchainent naturellement alternant les ambiances légères à d’autres plus « rentre dedans » parfois, au sein d’une même composition, à l’image de Lonely Girl.
Finalement je me laisse séduire par certains aspects du groupe, certainement les plus énervés. Dans l’ensemble je reproche un peu ce manque d’aspérité que j’avais éprouvé à l’écoute de leur précèdent album, et dont ils n’ont pas réussi totalement à se défaire avec Thread. Malgré tout RED SUN RISING nous a pondu un album très correct qui comblera son public grandissant.


Related posts

HYPNOTIC DRIVE – Road Rage

Stephan Birlouez

CURRENTS – The Way It Ends

Stephan Birlouez

KING’S RAGE – I Need All The Time (EP)

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X