Among The Living
Chroniques Albums

SANGUINE – Black Sheep

SanguineSANGUINE – Black Sheep

Sortie le 29/01/2016

Tarin Kerrey – Vocals

Nick Magee – Guitar/vocals

Ross Andrew – Bass

Matt Feld – Drums


 

Et encore une bonne surprise avec ce surprenant album de SANGUINE qui devrait trouver son public et faire parler de lui.
Quatuor anglais fondé à Exeter en 2006, après quelques sorties de démo et Ep, SANGUINE sort en 2012 son premier album éponyme qui le fera inviter au Download Festival de cette année-là et ouvrir pour MEGADETH.
Difficile de classer un groupe pareil, tant la polyvalence semble être leur arme la plus redoutable. Tarin Kerrey, la chanteuse, à la fois ange et démon, peut vous caresser dans le sens du poil pour ensuite vous arracher des frissons à la manière d’une banshee.
Capable d’envolées aériennes et claires, Tarin passe aisément d’un extrême à l’autre, poussant des hurlements dignes d’une torturée (ce qui probablement en énervera plus d’un).
Les anglais nous servent un Black Sheep tranché. Oscillant entre un Métal furieux, à la limite du punk et de l’indus, et une pop à la The Cranberries avec une pointe de Sinead O’connor. C’est dire le grand écart et le large éventail de genres dans lesquels le groupe est capable d’évoluer.

 


 

Sanguine


La production est un sans-faute. Les compos sont efficaces et remarquablement bien construites. Sur un titre comme Empty on se rend bien compte de la capacité de SANGUINE à mélanger les styles en s’appuyant sur des chœurs aux antipodes.
Le titre éponyme de l’album marque surement le morceau le plus noir de l’opus, suivi par un Social Decay qui n’a rien à lui envier.

On peut s’y perdre aussi, avec des titres comme Breathe Out, que les Cranberries n’auraient pas reniés, en mode acoustique où la belle donne une idée de la puissance de sa voix cristalline. The Blue est du même acabit, puissante ballade acoustique digne des frangines des COORS.  

Pour finir ce Black Sheep inclassable, Whole World vient clore le méfait de façon éthérée, qui ira crescendo pour finir sur des chorus à deux voix du meilleur effet.

L’album a était enregistré en Suède avec Jesper Strömblad (guitariste d’IN FLAMES) dans les studios du groupe et produit par Daniel Flores (Crucified Barbara, Seventh Wonder). Strömblad joue également sur deux titres de l’album (Empty qu’il a co-écrit et Breathe Out).
Au final un album surprenant et qui peut sembler un peu décousu, mais qui ne manquera pas de trouver des adeptes. Il semble évident que SANGUINE a un avenir brillant devant lui.


TRACKLISTING

Breaking Out

Pretty Girl

Empty

Save Me

Carousel

Breathe Out

Black Sheep

Social Decay

The Blue

Whole World


Related posts

SWALLOW THE SUN – Moonflowers

New Wire

CYADO – Mhä’s Dogmas Part II: Samsara

Stephan Birlouez

JAYPEE   JAYPAR – Meet Me Again

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.