Among The Living
Chronique Album

SCARLEAN – Soulmates

SCARLEAN – Soulmates


SCARLEAN Soulmates

Sortie Décembre 2019

Alexandre Soles – Chant

Geoffrey Vo Van Chieu – Guitare

Michel Canavaggia – Guitare

Olivier Jacquet – Basse

Eric Lebailly – Batterie Cession

Invité : Anneke Van Giersbergen – Chant

 


Un nouveau très bel effort de la scène française que ce Soulmates léché de SCARLEAN, deuxième opus attendu et qui ne décevra pas, bien au contraire !
Fort d’invités de marques comme Eric Lebailly à la batterie (ADAGIO, Louis Bertignac, Stuart Hamm) et de Anneke Van Giersbergen (THE GATHERING, DEVIN TOWNSEND PROJECT, VUUR…), la richesse de cet opus n’en demeure pas moins dans la qualité de ses musiciens et des compos livrées ici.
Evoluant dans un Néo/Rock fouillé et conceptuel s’approchant de celui de KORN ou encore de A PERFECT CIRCLE, SCARLEAN développe une identité propre et marquée avec un univers sombre et introspectif qui ne peut laisser indifférent.
Difficile de résister à des titres comme Perfect Demon, par lequel on se laisse emmener dans les profondeurs acoustiques du groupe, ou encore cette étonnante reprise de Wonderful Life (Black) avec la participation sublime d’Anneke Van Giersbergen livrant un duo vocal du meilleur effet.


SCARLEAN – Soulmates


Il faut aussi mettre en avant la qualité de la voix d’Alexandre Soles, capable d’additivité à un bon nombre d’environnements et passe un cap par rapport à  Ghost, leur précèdent opus, déjà remarquable. Même constat pour la partie musicale, avec une paire de grateux très efficace, entre Geoffrey Vo Van Chieu et Michel Canavaggia il n’y a pas de place à l’approximatif.
Soulmates est un album qui groove également, avec des titres comme You’ll Never Know, avec la basse ronflante d’Olivier Jacquet, ou encore avec Ego sur lequel SCARLEAN varie les plaisirs un peu à la façon de le faire de QUEENSRYCHE à l’époque bénie d’Operation Mindcrime.

Au final Soulmates s’avère être un excellent album du genre et celui de la maturité pour SCARLEAN qui est maintenant armé pour jouer définitivement dans la cours des grands. Cerise sur le gâteau, la pochette est superbe.


Related posts

HELL OF A RIDE – Bête Noire

Byclown

TUNGS10 – The Lost Manuscript

Stephan Birlouez

BLANKASS – C’est Quoi Ton Nom ?

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.