Among The Living
Chronique Album

SEEDS OF MARY – Serendipity

SEEDS OF MARY – Serendipity
SEEDS OF MARY
Serendipity

Sortie le 29 Septembre 2020 via Season Of Mist

Jérem : Chant
Julien : Guitare
Raph : Guitare / Chant
Eliott : Basse / Chant
Aaron : Batterie


Deux ans après The Sun Sessions (EP) qui nous avait laissé un gout de trop peu, les bordelais de SEEDS OF MARY reviennent en très grande forme avec un Serendipity qui place la barre haute.
D’entrée de jeu on notera le soin apporté à la production léchée de l’opus, avec un  The Atheist qui ne laisse aucune place à l’approximation. Une basse ronflante, un groove intense et une voix oscillante entre clarté et hurlements, parfaitement maitrisée par un Jérem en forme.
Les guitares de Julien et Raph font un travail parfait, à la fois intenses, parfois dissonantes et d’autres se faisant plus discrètes.
Rewind Me enfonce le clou avec une attaque somptueuse et crescendo des guitares et un chant à deux voix particulièrement inspirées.
L’inspiration, nerf de la guerre d’une bonne galette, est le mot qui me vient rapidement à l’écoute de ce Serendipity avec ces glissements naturels entre les titres à l’image de celui avec Not Where I Belong.
Les influences sont bien marquées et digérées, naviguant dans un rock emprunt de grunge et de touches tirant vers le doom. Il n’en demeure pas moins que les bordelais ont une patte bien à eux.


SEEDS OF MARY – Serendipity


Ils n’ont pas leur pareil pour titiller vos émotions, vous transporter et apaiser votre âme comme sur cet éthéré Reinventing You aux belles sonorités. Ce n’est pas sans me rappeler la démarche d’un groupe comme CRIPPLED BLACK PHOENIX.
On retrouve cette vaporeuse ambiance sur le très beau Gone Astray, ponctué ici d’une rythmique plus marquée et quasiment martiale. Il y a un côté sombre et presque dépressif sur des compos comme celle-ci.
Impossible de rester de marbre à l’écoute d’un titre comme Chameleonic qui résume très bien à lui seul l’esprit de SEEDS OF MARY. On touche ici à la perfection du genre. L’équilibre de ce titre est une merveille, tant au niveau des instrus que du chant.
SEEDS OF MARY sait surprendre, comme sur Sanity Is Statistical et son rythme saccadé et résolument rock, avec des passages hurlés du meilleur effet.
On se quitte sur un Somewhere Between Me and Myself parfait pour bien résumer l’esprit et l’ambiance de ce Serendipity qui laisse finalement entrer pas mal de lumière dans une thématique plutôt sombre.

Serendipity est un très bel album que nous offre un SEEDS OF MARY au meilleur de sa forme. Bravo.


Related posts

JIMMY BARNES – Indsight

Stephan Birlouez

ACÂRASH : Descend To Purity

New Wire

MOONSHINE OVERSIGHT – Vanishing Lines

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X