Among The Living
Chroniques Albums

SHY, LOW – Snake Behind the Sun

SHY, LOW - Snake Behind the Sun
SHY, LOW
Snake Behind the Sun

Sortie le 8 octobre 2021

Greg Peterson – guitare
Zak Bryant – guitare
Dylan Partridge – batterie
Drew Storcks – basse

 


Un voyage tant initiatique qu’introspectif

Cinquième opus de SHY, LOW, Snake Behind the Sun marque un retour remarquable des Américains sur nos platines. Enregistré, mixé et produit aux Vudu Studios à Long Island, New York par Mike Watts (The Dillinger Escape Plan, GlassJaw, Hopesfall, Tides of Man), Snake Behind the Sun fait partie de ces albums estampillés « Post Rock » plutôt délectables.
Entièrement instrumental, Snake Behind the Sun poursuit l’œuvre du groupe mais explore de nouveaux territoires plus aériens et riches. L’auditeur est pris en main pour un voyage tant initiatique qu’introspectif, vivant une expérience sensorielle intense et salvatrice.

On retrouve ici des éléments de comparaison avec des groupes comme This Will Destroy You ou encore PG.Lost, d’une scène estampillée Post Rock, cette l’étiquette fourre-tout. C’est encore une belle livraison de l’écurie Pelagic Records.



Un album cohérent et très bien construit.

Avec ces 7 titres se déroulant comme un concept album, l’opus nous happe durant presqu’une heure dans le tourbillon crescendo de compos affichant pour la plupart plus de 8 minutes.  
Ouvrant sur le voluptueux et presqu’épique Where the Light Bends, SHY, LOW nous enivre dès le premier contact. Heliorentropy enchaine sans coupure, accélérant le rythme pour une immersion encore plus intense et malmenant parfois l’auditeur. La zone de confort de celui-ci n’est plus garantie. L’apogée de cette montée en puissance trouve son sommet avec Fulgurations.
Le répit arrive avec The Beacon, et ses cuivres bienvenus. Mais ce calme est de courte durée car on replonge dans l’univers sombre et abrupte de SHY, LOW avec ce magnifique Fata Morgana qui met parfaitement en lumière l’esprit du combo.

Finalement qu’en attendre si ce n’est des compositions promptes à l’évasion, à se faire caresser les sens (parfois douloureusement) par un album cohérent et très bien construit ? SHY, LOW a tenu ses promesses, livrant un Snake Behind the Sun à la fois fluide et dense.


 

Related posts

Get The Shot  – Infinite Punishment

Yann Fournier

ACÂRASH : Descend To Purity

New Wire

Killswitch Engage – Atonement

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X