Among The Living
Chronique Album

SILENCE OF THE ABYSS – Unease & Unfairness

SILENCE OF THE ABYSSUnease & Unfairness

Sortie le 13 Mars 2020

David Santucci : Guitar/Bass/Vocal

Diane Giannelli : Drums

Jean-Bernard Florès : Lead Vocal

 


Deuxième effort des corses de SILENCE OF THE ABYSS, Unease & Unfairness vient confirmer la qualité (déjà entrevue avec leur EP éponyme en 2018) du combo. S’étant quelque peu affranchi de ses influences marquées sur leur premier EP, SILENCE OF THE ABYSS nous livre avec Unease & Unfairness un opus redoutablement efficace et bien foutu.
Evoluant dans un Death Metal soigné et aux affleurements progressifs, le trio est à l’aise avec ses compos, nous livrant des variations tantôt aériennes (See Acturus), tantôt bien massives (Weak !!).
On passe un bon moment il faut bien l’avouer, et on se laisse séduire au fil des écoutes.
Ouvrant sur un Amok rugueux et syncopé, on entre réellement dans le vif du sujet avec Nothing At All à l’ouverture inquiétante et martiale. Les blasts de Dianne et son socle de percussions imparable font des merveilles. Même traitement pour les guitares de David, à la fois assassines et aériennes comme on peut l’entendre sur l’intense The Color Of The Walls.


SILENCE OF THE ABYSS


L’approche « prog » se fait entendre un peu partout, mais explose sur des titres comme God IS Dead ou encore Lunar qui vient clore ce brulot de très belle manière.
On sent que le groupe a affuté son style et l’approche crossover de sa musique à l’image de l’instrumental Lunar.
Les parties vocales assurées par Jean-Bernard Florès collent plutôt bien au propos, gommant progressivement ce petit accent frenchie pas si dérangeant que ça finalement.
On retrouve ici et là quelques apports orientalisant du meilleur effet comme sur cet « intermède » classieux qu’est See Acturus ou encore des parties acoustiques superbes avec Matando
Cerise sur le gâteau, la pochette est superbe. 
Unease & Unfairness est une très bonne surprise Made In chez nous que nous offre SILENCE OF THE ABYSS. A écouter.


Related posts

ANNIHILATOR – Feast

Stephan Birlouez

SILVERSTAGE – Heart ‘n’ Balls

Stephan Birlouez

CHIODOS – DEVIL

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.