Among The Living
Chroniques Albums

STEVE’N’SEAGULS – Brothers In Farm

steve-n-seagulls-brothers-in-farms-largeSTEVE’N’SEAGULS – Brothers In Farm

 

Remmel – Vocals, acoustic guitar, balalaika, mandolin
Herman
– Banjo, vocals, acoustic guitar
Hiltunen
– Accordion, kantele, mandolin, keys, flute
Pukki
– Double bass, vocals
Puikkonen
– Drums, percussions, vocals

 

 

 

 

 


Difficile d’ignorer ces Finlandais iconoclastes qui ont fait le buzz sur youtube avec leurs reprises de classiques de Hard-Rock en mode country comme le célèbre Thunderstruck d’ ACDC , vu plus de 25 millions de fois. Après l’excellent Farm Machine sorti en 2015, les STEVE’N’SEAGULS récidivent avec ce Brothers In Farm (Ah ah ah j’adore leurs titres d’albums) reprenant la même recette que son prédécesseur.
Toujours sur le ton de l’humour, avec un leitmotiv de ne surtout pas se prendre au sérieux, les Finlandais nous livrent ici une galette savoureuse à la bonne odeur de foin.
Pour ouvrir les portes de la grange et s’échapper dans les champs, bien dans sa salopette, quoi de mieux que de débuter sur un Aces High (IRON MAIDEN) et son intro au banjo. Difficile de contenir le sourire qui se dessine sur votre visage, les sabots commençant à battre la mesure avec une furieuse envie de cavaler dans les prés. C’est toujours surprenant d’entendre un titre aussi imprégné dans notre inconscient ressurgir sur fond d’accordéon. Et cela ne fait que commencer.
On enchaine sur  un Sad But True (METALLICA) toujours aussi savoureux et improbable. La recette, déjà éprouvée et validée fonctionne toujours aussi bien.
Même traitement pour Wishmaster de NIGHTWISH , It’s A Long Way To The Top d’ACDCD (qui se prête très bien au genre) ou encore le terrible et cultissime Born To Be Wild que j’ai personnellement adoré.

stevenseagulls-large
D’autres reprises improbables sur le papier font mouche comme cet incroyable Symphony Of Destruction de MEGADETH ou même la voix colle parfaitement à la mimique de Dave Mustaine.
Les Guns ‘N’ Roses sont également à l’honneur avec You Could Be Mine et November Rain toutes deux très réussies.
Remmel se colle parfaitement aux chanteurs (ses) qu’il reprend, comme sur In Bloom de NIRVANNA, reprenant parfaitement le côté dépressif de Cobain. Excellent !

Les gus nous balanceront malgré tout un titre pur jus et estampillé STEVE ‘N’ SEAGULS avec Fill Up The Tank, pour les amateurs de country.  On retrouvera aussi du Gary Moore, du FOO FIGHTER et j’en passe et des meilleurs.

J’arrête là la revue et vous laisse le soin de découvrir cette galette qui mettra une bonne bouffée d’air frais et pur dans votre journée. Les Finlandais ont une fois de plus fait mouche avec ce Brothers In Farm rigoureusement indispensable pour se passer des soirées au coin du feu avec des potes.


01. Aces High
02. Sad But True
03. Wishmaster
04. It’s A Long Way To The Top
05. You Could Be Mine
06. November Rain
07. In Bloom
08. Symphony Of Destruction
09. Fill Up The Tank
10. Burn
11. The Pretender
12. Self Esteem
13. Out In The Fields
14. Born To Be Wild


Related posts

BLACKRAIN – Dying Breed

Stephan Birlouez

MASTODON – Emperor Of Sand

Stephan Birlouez

TRUCKFIGHTERS – Universe

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.