Among The Living
Chroniques Albums

SURMA – The Light Within

SURMA – The Light Within
SURMAThe Light Within


Sortie le 6 Novembre 2020

Viktorie Surmová : chant
Heri Joensen : guitare

 


 

Habituellement pas fan du registre dans lequel évolue SURMA, il faut bien avouer que ma curiosité a été récompensée par la découverte de ce concept de metal symphonique rudement bien ficelé.
A l’origine de SURMA c’est avant tout la rencontre d’une voix sublime, celle de Viktorie Surmová (Bohemian Metal Rhapsody), avec celle du guitariste / chanteur de Tyr Heri Joensen, pour un rendu de toute beauté proche de la perfection. On retrouve également sur cet album la présence de Rens Bourgondiën à la basse, du batteur Andrey Ischenko (ex-Arkona), et de Lars Vinther qui a arrangé la plupart des orchestrations avec Joensen.
The Light Within place la barre haute, de mon point de vue de néophyte, livrant une fresque power heavy symphonique qui s’écoute comme on regarde une production cinématographique.
Les compos sont percutantes, l’énergie habite indéniablement cet opus et l’alchimie entre les deux protagonistes fonctionne tout au long des 13 titres qui composent cet album.


SURMA – The Light Within


Il est clair que l’on marche ici dans les traces d’EPICA, il ne faut pas se leurrer. Il faut cependant reconnaitre que SURMA sort du lot par la qualité de ce premier opus qui laisse augurer un avenir plutôt bon.
La qualité des compositions, des orchestrations, et la voix sans faille de Viktorie font que SURMA arrive à tenir l’auditeur captif tout au long des 47 minutes de l’opus.
Heri Joensen est le parfait binôme de la belle, posant des growls bien sentis mais surtout des parties guitares assassines. Le duo est suffisamment charismatique pour éveiller mon intérêt, ce qui n’était pas une mince affaire. Le chant de Viktorie Surmová  qui s’épanouit dans les medium m’a conquis là où d’autres m’ont lassés à trop s’envoler dans des explorations lyriques suraigües.
Même si je reprocherais peut-être une orchestration des percussions un peu « plate », The Light Within est une galette qui devrait facilement trouver son public en piochant parmi celui des ténors du genre.
Fort d’une expérience évidente, SURMA impose son efficacité à défaut d’être révolutionnaire. Mais ça, c’est un autre sujet et certainement pas celui de The Light Within.


Tracklist 
1. Rendition
2. Reveal the Light Within
3. Like the River Flows
4. Fire and Wind
5. Desire
6. The City of Winds
7. The Selkie (Kópakonan)
8. Until It Rains Again
9. Emptiness (Is No More)
10. Cages of Rage
11. Downfall
12. Lost to Time
13. Deconstruction


 

Related posts

Motionless In White – Graveyard Shift

Stephan Birlouez

BLACK RIVER SONS – Run Like Hell

Stephan Birlouez

BÄRLIN – The Dust Of Our Dreams

Le Masc

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X