Among The Living
Chroniques Albums

THE RAVEN AGE – Darkness Will Rise

raven ageTHE RAVEN AGE – Darkness Will Rise


Sortie le 17 Mars 2017

Michael Burrough – Vocals
Matt Cox – Bass Guitar
Dan Wright – Guitar
George Harris – Guitar
Jai Patel – Drums


Il est des héritages parfois difficiles à porter, d’autre plus glorieux, mais dans tous les cas le challenge est de s’en départir pour exister par soi-même.
Avec THE RAVEN AGE, dans lequel officie George Harris le fils de Steve (IRON MAIDEN), réussi à dépasser ce « handicap » tant la qualité des compos envoie aux oubliettes les tentatives de dénigrements.
Naviguant dans des genres portés par des groupes comme Trivium, Killswitch Engage ou encore  Bullet For My Valentine, THE RAVEN AGE réussi à séduire dès la première écoute. Porté par une base mélodique efficace, appuyé par une section rythmique imparable, et le chant harmonieux de Michael Burrough Darkness Will Rise a tous les atouts pour faire un sans-faute.
Les anglais distillent un métal résolument moderne et énergique, évitant les pièges dans lesquels sont tombés nombre de jeunes formations ayant cédées à la facilité. Darkness Will Rise nous balance 13 titres variés et nerveux, mariant intelligemment douceur et puissance qui tiennent votre intérêt du début à la fin.



Darkness Will Rise, le titre éponyme de la galette, introduit l’album sur une note douce et courte pour laisser place à Promised Land qui pose d’entrée de jeu le décor d’une histoire longue et riche.
Les choses sérieuses commencent véritablement avec Age Of The Raven, faisant monter crescendo le désir d’en découdre aussi bien au niveau du groupe que de l’auditeur. L’exploration ne fait que commencer.
L’influence des ainés est bien là, comme sur Trapped Within The Shadows et son intro à la Maiden, glissant sur un metalcore puissant et hargneux, tempéré par le chant d’un Michael Burrough parfaitement en phase  et affirmé. Les guitares vous accrochent subtilement d’un chorus efficace entre les breaks qui tronçonnent le titre pour mieux vous secouer.
Le choix est large, avec 13 compos pour un total de 75 minutes. Darkness Will Rise en propose pour tous les gouts sans pour autant se perdre dans les méandres d’un métal convenu et redondant. Mélangeant astucieusement un metalcore somme toute mélodique à un heavy parfois épique, les anglais ont trouvé leur identité et transforment leur premier essai de brillante manière.
Définitivement THE RAVEN AGE n’est pas un groupe à suivre, mais bien un groupe ayant confirmé son talent dès le premier opus.


 

Tracklist :

Darkness Will Rise
Promised Land
  Age Of The Raven
The Death March
  Salem’s Fate
  The Merciful One
Eye Among The Blind
  Winds Of Change
  Trapped Within The Shadows
My Revenge
The Dying Embers Of Life
Angel In Disgrace
  Behind The Mask

Related posts

ANTE-INFERNO – Antediluvian Dreamscapes

Lionel 666

HORISONT – About Time

Stephan Birlouez

Red Mecca – Away

Yann Fournier

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.