Among The Living
Chroniques Albums

THE SPIRIT – Sounds From Vortex

THE SPIRIT - Sounds From VortexTHE SPIRITSounds From The Vortex

Sortie Août 2018

MT – vocals / guitars
AK – guitars
AT – bass
MS – drums


Quatre teutons qui font du black, c’est pas nouveau !

Ceux là sont pourtant tout frais venus sur la scène du métal extrême ( actif depuis 2015 seulement ) avec un premier LP déjà remarqué sorti chez Nuclear Blast : Sounds from the Vortex.

Le son blackened death des lascars de Sarrebrück amène une certaine touche peut-être pas de nouveauté mais en tout cas de modernité et de fraîcheur à la scène black métal.

En effet, c’est un black très moderne que propose les Spirit.  On est loin des sons crus à la Darkthrone ou des riffs tournants et répétitifs à la Mayhem ; ici les musiciens font tant preuve de technique que de créativité et originalité. Le tout rend un album qui sonne à la fois très black, avec l’esprit « spleen » et nostalgie, et en même temps un rendu plus violent, qui bouge plus.

THE SPIRIT s’inscrit dans la pure tradition du black scandinave dont ils ne renient pas les racines  mais avec une identité propre marquée par des rythmes très personnels et identifiables qui devraient rapidement les démarquer.

Non décidément, tout n’avait pas encore été fait dans le genre puis qu’entre Black; Death et Mélodic, les Spirit trouvent encore le moyen de plaquer quelques riffs originaux.


THE SPIRIT - Sounds From Vortex


Certes, on peut par moment entendre du Dissection dont ils sont très proches ( notamment au chant et par quelques effets de reverb ) mais passé les intros bien froides et les blasts qui vont bien, on revient à du plus épuré pour taper fort et juste comme dans «  Cosmic Fear «  bien réussi dans cette synthèse.

Après cet hors d’oeuvre on va traînasser un peu sur des morceaux un peu plus lents et plus long surtout ( plus de 7 ‘ pour The clouds of Damnation ), mais avec des alternances intéressantes qui soulignent la richesse des compositions et la qualité des musiciens et du mixage également.

Dans le genre on remarquera surtout   Fiels of Unknown  , riche illustration de la méthode à la Spirit. Par contre,  The Great Mortality   revient à un tempo ultra rapide et violent qui va marquer les esprits à coup sur et ce, sans jeu de mots.

Au final du bon boulot donc par des gars sérieux  qui nous ont livrer une belle galette de plaisirs riche de 7 titres ficelés en 40 ‘, pas trop court mais pas trop long non plus ! on pourra compter très prochainement sur le quatuor germanique pour en découdre sur nos scènes dans des prestations très attendues.

Et on les verra avec plaisir dès cet automne d’autant plus qu’ils seront bien entourés avec des valeurs sûres comme Kataklysm, très remarqué au dernier hellfest et Hypocrisy.


Related posts

MASTERPLAN – Novum Initium

Stephan Birlouez

MONOLYTH – A Bitter End  A Brave New World

Stephan Birlouez

LOATHE /  HOLDING ABSENCE  – This IS As One (EP)

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X