Among The Living
Chroniques Albums

THE WILD – Wild At Heart

The wildTHE WILD – Wild At Heart


Sortie le 17 février 2017

Dylan Villain – Vocals/Lead Guitar
The Kid – Guitars / Backing Vocals
Boozus – Bass/Vocals
Reese Lightning – Drums

 

 

 

 

 

 


Quoi de mieux pour bien débuter sa journée qu’un rock frais et couillu au doux parfum d’érable ? Avec les THE WILD et leur dernier opus Wild At Heart, vous avez fait la bonne pioche pour tailler la route.
Les canadiens nous livrent ici une galette qui, certes ne révolutionne pas le genre, mais qui a le mérite d’être carrée (un comble pour une galette oui je sais…) et remarquablement bien produite.
Véritable hymne à la fête, version southern rock, ce méfait navigue aussi dans les eaux déjà écumées par ses grands frères comme ACDC  ou encore LYNYRD SKYNYRD. Emmenés par un Dylan Villain, les canadiens nous livrent ici un Wild At Heart explosif, jouissif et rock’n’roll à souhait, à l’image de ce Best In The West parfaitement révélateur de ce grain de folie qui habite le groupe.
En 38 minutes cet opus vous mettra une patate qu’aucun jus de quinoa et autre connerie du genre ne parviendrait à faire, à coups de riffs acérés à l’efficacité assassine.


the wild


Véritable remède à la morosité, les titres s’enchainent sans accrocs, passant d’un rock agressif (Six Hundred Sixty Six) à d’autres plus aériens (Run Home avec ses chœurs gospels), pour le plus grand plaisir de nos esgourdes.
La section rythmique est imparable. Ils pratiquent en fait un Riff ‘n’ Roll qui secoue la fibre et ne laisse pas indiffèrent. A l’image de ce Rattlesnake Shake qui remue la pulpe et vous fera taper de la santiag sans que vous ne vous en rendiez compte.
Enregistré, mixé et arrangé par l’incontournable Mike Fraser (Aerosmith, ACDC, et la liste est longue…), le méfait a tous les atouts en poche pour accrocher son public et trouver grâce à vos yeux. Amateur de bon rock boosté à la testostérone, ce méfait est pour vous, vous ne le regretterez pas.



Ready To Roll
Livin‘ Free
White Devil
Another Bottle
Best In The West
Six Hundret Sixty Six
Rattlesnake Shake
Run Home
Down At The Bottom
Kansas City Shuffle

Related posts

INSOMNIUM – Argent moon EP

New Wire

BÄRLIN – The Dust Of Our Dreams

Le Masc

JIMM – Distorsion Cérébrale

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.