Among The Living
Chroniques Albums

THERE’S A LIGHT – f̶o̶r̶ ̶w̶h̶a̶t̶ ̶m̶a̶y̶ ̶I ̶h̶o̶pe̶? for what must we hope

 

THERE'S A LIGHT.

THERE’S A LIGHTf̶o̶r̶ ̶w̶h̶a̶t̶ ̶m̶a̶y̶ ̶I ̶h̶o̶pe̶? for what must we hope

 

Sortie le 10 décembre 2021 via Napalm Records

Jonas Obermüller – piano, synth percussion
David Christmann – guitar
Markus Dold – guitar
Andreas Richau – vocals, bass
Jan Lüftner – drum

 


Véritable élixir de bien être, THERE’S A LIGHT nous offre ici un deuxième LP proche de la musico thérapie, développant des paysages sonores superbes et apaisants.
Classé dans la case « fourretout » Post Rock, les errances musicales de THERE’S A LIGHT sont salvatrices et purifiantes. Le quintet nous livre un f̶o̶r̶ ̶w̶h̶a̶t̶ ̶m̶a̶y̶ ̶I ̶h̶o̶pe̶? for what must we hope qui fait un bien fou en cette période chaotique.
Malgré un titre qui laisserait penser que la tendance de l’opus est à la déprime,  f̶o̶r̶ ̶w̶h̶a̶t̶ ̶m̶a̶y̶ ̶I ̶h̶o̶pe̶? for what must we hope est plutôt solaire. Entre Ambiant et Post Rock éthéré, les compositions de l’album sont clairement introspectives et promptes à l’éveil.

Ouvrant sur une note quasiment céleste avec …The Storm Will Set The Sails, THERE’S A LIGHT enchaine sur Within The Tides, un titre plus rock rappelant le U2 d’antan avec ses guitares hypnotiques et sa basse groovy.


THERE'S A LIGHT.


Un univers résolument empreint de nostalgie

Avec une majorité de titres instrumentaux, les explorations musicales n’en sont pas moins riches à l’image de Refugium et l’apport que la trompette insuffle au titre.
Prenez de la hauteur avec Appearance Of Earth, magnifique titre sur lequel viennent se poser les échanges entre des astronautes et leur base, plongeant l’auditeur au cœur de l’action et de l’espace.
On retrouve ici le chemin emprunté par des groupes comme God Is An Astronaut (en moins sombre), Caspian ou encore Russian Circles, avec cette sensation de flottement qui vous enveloppe à l’écoute.

Les errances vocales d’Andreas Richau sont aussi rares que fantomatiques, élevant par leur simple présence le propos à l’image de ce que l’on peut entendre avec Elpis ou encore Like The Earth Orbits Sun.
Avec f̶o̶r̶ ̶w̶h̶a̶t̶ ̶m̶a̶y̶ ̶I ̶h̶o̶pe̶? for what must we hope, THERE’S A LIGHT nous plonge dans un univers résolument empreint de nostalgie et de mélancolie jouissive.

La qualité des explorations ici est au rendez-vous. La maturité des Allemands sur ce deuxième opus laisse augurer un avenir plutôt radieux pour THERE’S A LIGHT.


Tracklist

01 …The Storm Will Set The Sails
02 Within The Tides
03 Magnolia
04 Like The Earth Orbits Sun
05 Dark Clouds Behind, Bright Skies Ahead
06 Refugium
07 Elpis
08 Fear Keeps Pace With Hope
09 Be Brave, Fragile Heart
10 Appearance Of Earth

11 Even In The Darkest Place…


 

Related posts

DEAD BONES BUNNY – What’s Up Rock ?

Stephan Birlouez

ANVIL – Anvil is Anvil

Stephan Birlouez

SINS OF SHADOWS – The Master’s Way

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.