Among The Living
Chronique Album

THY ART IS MURDER – Human Target

THY ART IS MURDER – Human Target


THY ART IS MURDER – Human Target

Sortie 26 Juillet 2019

Chris « CJ » McMahon – vocals

Andy Marsh – lead guitar

Jesse Beahler – drums

Sean Delander – rhythm guitar

Kevin Butler – Bass


En 2012, sortait « Hate » le second album de THY ART IS MURDER (THY ART pour les initiés) mais le premier que je découvrais et celui surtout qui m’assenait une magistrale calotte dont je ne me suis jamais remis.

Sept ans plus tard, nous voici en présence du 5ème album, « Human Target » et j’avoue avoir eu très peur…En effet, quand j’ai appris que Lee Stanton, n’était plus le batteur, je me suis dit, « Mais qu’est-ce que c’est que ce bordel ? », c’est un peu comme quand CJ n’était plus dans le groupe, il manquait un truc….   Depuis, Lee a fait un message pour nous rassurer, qu’il ne pouvait simplement plus jouer pour l’instant, qu’il n’allait pas super bien, mais qu’il comptait bien revenir…wait and see…
                Bon alors, le new THY ART, ça donne quoi ? Dès le premier titre éponyme, c’est défouraillage de mandales jusqu’à la fin de l’album, ben ouais, ceux qui ne connaissent pas THY ART, et qui n’aiment pas se claquer le menton dans le torse sur fond de bass drum, alors, passez votre chemin. Rien n’est laissé au hasard, les compos sont extraordinaires, et je dois avouer que Jesse, le nouveau batteur, apporte un certain groove à cet album, un peu moins de « blasts for blasts » même si j’adore ça, et en plus, il en met quand même… « New Gods », « Atonement » mais put*** comme que ça deboulonne !! « Make America Hate Again » le morceau à faire la guerre dans le pit, put*** de bordel de m***e !!




Malgré des riffs d’intro laissant penser à des morceaux plus lourd, la machine à uppercut est toujours bien en marche « Eternal Suffering » ou « Eye For An Eye », et je peux dire que ça tabasse sévère. Et que dire des titres comme « Welcom Oblivion » ou « Voyeurs Into Death » qui vous martèlent la goule façon « Hokuto no Ken ». On retrouve les petites mélodies de guitares sur la plupart des titres, ce qui fait de THY ART un groupe qui sort du lot malgré son extrême brutalité mais en particulier sur « Chemical Christ », qui amène la fin de l’album de façon subtile, et ce n’est pas peu dire dans le genre….

Donc au final, pour faire simple et poli, un put*** de cinquième album qui est prêt à en découdre avec vos goules de petits tapins et qui va vous botter le derche façon Dupontel dans « Irréversible », vous vous rappelez ? la scène de l’extincteur… ben voilà THY ART IS MURDER !


Track list

Human Target
New Gods
Death Squad Anthem
Make America Hate Again
Eternal Suffering
Welcome Oblivion
Atonement
Voyeurs Into Death
Eye For An Eye
Chemical Christ


 

Related posts

YEAR OF THE KNIFE – Internal Incerceration

Victorien

THE BANGING SOULS – Rich To The Bone

Stephan Birlouez

MISERY INDEX – Rituals Of Power

Le Masc

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X