Among The Living
Chronique Album

TOMORROW’S RAIN – Hollow

TOMORROW’S RAIN - Hollow
TOMORROW’S RAINHollow

 

Yishai Sweartz : Voix

Raffael Mor : Guitares

Yaggel Cohen : Basse

Shiraz Weiss : Claviers

Yoni Biton : Guitares

Nir Nakav : Batterie

 

 Invités :

Trees feat. Shlomi Bracha (Mashina)

Fear feat. Aaron Stainthorpe (My Dying Bride)

A Year I Would Like To Forget

In The Corner Of A Dead End Street feat. Greg Mackintosh (Paradise Lost), Sakis Tolis (Rotting Christ) & Kobi Farhi (Orphaned Land)

Misery Rain feat. Fernando Ribeiro (Moonspell) & Mikko Kotamaki (Swallow The Sun)

Into The Mouth Of Madness feat. Jeff Loomis (Nevermore/Arch Enemy) & Kobi Farhi (Orphaned Land)

Hollow feat. Spiros Antoniou (Septicflesh)

The Weeping Song feat. Kobi Farhi (Orphaned Land), Anders Jacobsson (Draconian) & Lisa Cuthbert (The Sisters Of Mercy)


Si pour beaucoup Yishai Sweartz est un parfait inconnu, il n’en demeure pas moins un pilier du milieu Métal en Israël.
Le projet TOMORROW’S RAIN a vu le jour en 2002, portant alors le non de MOONSKIN, aujourd’hui porté par Yishai mais aussi Raffael Mor, compagnon du début et producteur aujourd’hui installé aux Etats-Unis.
La première chose qui interpelle avant l’écoute de cet Hollow c’est bien la liste impressionnante d’invités venant de combos fameux comme My Dying Bride ,  Paradise Lost ,  Orphaned Land ,  Swallow the Sun ,  Sisters of Mercy ,  Rotting Christ et  Draconian (entre autre), donnant au propos une dimension internationale surprenante.
L’opus ouvre sur un Trees empreint de mélancolie et de noirceur, sur lequel Yishai Sweartz pose une voix presque narrative et caverneuse, pour basculer dans une sorte de chant hurlé proche de la démence. L’album s’ancre bien dans un Doom tirant sur le Death, résolument oldschool. La mise en bouche est plutôt bonne bien que sans surprise.
On attaque, avec Fear,le premier titre avec invité. Glaçant, lourd et emprunt d’une tristesse profonde, Sweartz se partage le chant avec Aaron Stainthorpe de My Dying Bride, pour un résultat plutôt réussi même si l’opus peine à décoller pour le moment.
Il faudra attendre In The Corner Of A Dead End Street pour que je commence l’immersion désirée, avec Greg Mackintosh de Paradise Lost qui vient y coller le solo alors que Sakis Tolis (Rotting Christ) donne de la voix. Ce titre est assurément une réussite.
Même topo avec Misery Rain et le duo de chanteurs, Fernando Ribeiro de Moonspell et Mikko Kotamaki de Swallow The Sun, livrant un titre à l’orchestration aérienne tranchant avec la profondeur des voix.
Autre très belle collaboration que celle avec Jeff Loomis (Arch Enemy) à la guitare et Kobi Farhi (Orphaned Land) au chant. Le mariage des voix des deux compatriotes Kobi Farhi et Yishai Sweartz agit comme le yin et le yang, remarquablement servi par les envolées de Loomis. Into The Mouth Of Madness est un des titres les plus intéressant de cet opus.


TOMORROW’S RAIN


Hollow, le titre éponyme de l’album est aussi très intéressant, avec Spiros Antoniou de Septicflesh au chant, livrant un titre à l’ambiance inquiétante et lancinante.
Le final sur The Weeping Song est une vraie réussite à tous les niveaux : le chant principalement avec la participation de Lisa Cuthbert (The Sisters Of Mercy) et sa voix magnifique, partageant sa voix avec Yishai, Kobi Farhi et Anders Jacobsson (Draconian). La compo est juste magnifique et délicieusement mélancolique. 

Pour finir Hollow est un bon album. TOMORROW’S RAIN maîtrise évidement son sujet mais l’on peut se demander ce qu’il en serait sans cette myriade d’invités qui le compose. Il ne faut pas bouder son plaisir malgré tout, et prendre cet opus comme il vient en plongeant dans les profondeurs glaciales et sombres d’un Doom/Death majestueux.


 

Related posts

BLODHEMN – Mot Ein Evig Ruin

New Wire

SATAN JOKERS – Symphönïk Kömmandöh

Alain AFO

NOVELISTS – Noir

Byclown

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X