Among The Living
Chroniques Albums

URNE – A Feast On Sorrow

Urne

URNEA Feast On Sorrow

Angus Neyra : guitares

Joe Nally : chant, basse

James Cook : batterie


URNE force le respect et provoque la surprise avec A Feast On Sorrow

Lorsque l’on entend le nom Duplantier, forcément ça pique la curiosité. Qui plus est lorsque l’on retrouve Joe aux manettes.
Deuxième opus des Anglais, A Feast On Sorrow pousse encore plus loin leur exploration dichotomique de la musique. Faisant fi des genres, s’affranchissant de toute règle, URNE nous livre ici un album riche et intense.
Naviguant sans code entre le Stoner, le Sludge, le thrash, une dose de prog et du Post Black voire Hardcore, URNE développe sa personnalité unique et organique propulsée avant tout par Joe Nally et son chant viscéralement rageur.
D’entrée de jeu URNE enfonce le clou avec The Flood Came Rushing In, à l’attaque thrashy des 80’s, un vrai régal pour ma part. Enchainant avec un To Die Twice sombre et tellurique, montrant une autre facette redoutable du groupe. La griffe MASTODON n’est pas loin non plus.



Le résultat est plus que probant. Il vous bote le cul tout en groovant sérieusement. La patte Duplantier est bien là, notamment sur le son de la batterie et avec des titres aux passages « Gojiresques» comme The Long Goodbye/Where Do The Memories Go?
URNE marie la puissance à la douceur, jouant avec l’auditeur en provoquant des émotions parfois contradictoires, mais toujours justes. Il suffit de se plonger dans ce A Stumble Of Words de plus de 11 minutes pour avoir un large éventail du projet.
La guitare d’Angus Neyra, faussement primaire, est redoutable d’efficacité. Même topo pour la section Basse/Batterie mais avec la palme pour l’intensité du jeu de James Cook.
Bref, j’étais passé à coté de cette sortie d’août dernier et je me suis bien rattrapé question écoute. Certes il y a une certaine redondance ici, mais finalement aucune lassitude ne s’installe.
URNE force le respect et provoque la surprise avec A Feast On Sorrow, on n’en demandait pas plus. Bravo !


 

Related posts

DARK TRANQUILITY – Atoma

Byclown

SAXON – HEAVY METAL THUNDER The Movie Double DVD

Stephan Birlouez

PRISTINE – Road Back To Ruin

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.