Among The Living
Chroniques Albums

VEKTOR – Terminal Redux

vektorVEKTOR – Terminal Redux

Sortie le 6 mai

David DiSanto – chant/guitare 
Erik Nelson – guitare 
Frank Chin – guitare basse 
Blake Anderson – batterie 

Bien qu’avec cette chaleur l’on ait plutôt envie d’écouter de la musique légère en provenance de Californie, il faut bien reconnaître que le nouveau bébé de Vektor (le 3eme en une décennie) est une petite bombe de Thrash prog dont il serait de se priver !
Nerveux, avec toujours cette voix de David Di Santo qui sent bon les cavernes et le malaise ,et des riffs agressifs au possible  qui découperaient des tympans à l’envie , nul doute que cette galette se laissera facilement manger par les afficionados du style.
Avec des formats de chansons clairement plus près du Prog que du Thrash ( entre 6 et 8 minutes tout de même ) et une technicité à en faire réfléchir parfois le Sieur Akerfeld de Opeth ,  ce projet au Artwork sublime ( qui sent bon le Albator, ce qui ne peut que ravir le fan de SF que je suis ) est une franche réussit.

vektor

Apres quelques ajustements de personnels lors des premières années et le  line up s’étant stabilisé depuis 2009, il semble clair qu’avec ce Terminal Redux, les Ricains aient trouvé la voie de la maturité musicale avec un style plus qu’affirmé et un choix de prod old school assez réfléchi. Avec des formations comme Angelus Apatrida, nos frenchys de Corrosive Elements ou encore les virtuoses de Lost Society, Vektor contribue plus que jamais au revival du Thrash à la papa avec un arrière-gout de sauce Hot Chili qui réveille les papilles.

Related posts

OVERDRIVERS – Rockin’Hell

Stephan Birlouez

SYNAPSE – Singularities

Stephan Birlouez

HELL OR HIGH WATER – Vista

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X