Among The Living
Chroniques Albums

VENUES – Solace

VENUES - Solace
VENUES
– Solace

Sortie le 27 Aout 2021

Lela Gruber : Chant clair
Robin Baumann  : Chant hurlé
Constantin Ranis : Guitare
Valentin Hahnemann : Guitare
Dennis : Batterie

Un opus puissant et mature.

Trois ans après Aspire, les teutons de VENUES reviennent avec un nouvel opus inspiré et rudement efficace. Solace est un pur objet Metalcore dans l‘esprit, mariant avantageusement le double chant féminin/masculin, mais aussi clair/hurlé.
Bien que l’exercice ne soit pas nouveau, la symbiose entre la chanteuse Lela et le growl de Robin est parfaite, d’autant plus qu’elle est sublimée par une orchestration sans failles.
Musicalement, les Allemands ont clairement franchi un cap, chose que l’on pressentait avec Aspire, mais qui n’était pas forcément acquise. Après le départ de Nyves, la précédente chanteuse, la suite devenait compliquée pour VENUES. L’arrivée de Lela a probablement boosté la créativité et l’envie de tout donner pour le groupe.
Solace est un opus puissant et mature, qui ne lâche pas l’auditeur durant les 40 minutes qu’il dure.


venues


Solace est assurément une réussite.

L’ouverture sur Razoblade Teeth donne le ton d’entrée de jeu et plonge l’auditeur dans un maelstrom de Metal que la belle Lela adoucit pour mieux vous charmer.
Ecoutez-moi ce magnifique Down Below qui résume plutôt bien l’esprit du groupe, à savoir une main de fer dans un gant de velours. Robin y fait même une incartade en chant claire et rappée.
Le travail de guitare est monumental également, avec un changement de line up qui voit l’arrivée de Valentin Hahnemann aux cotés de Constantin Ranis, pour un duo aussi assassin que somptueux. Ecoutez-moi ces riffs sur Our Destiny ou encore Into the Fire.
Il reste ce petit côté « pop » sur l’approche de certains titres comme avec Mountains ou Shifting Colors, coloration amenée clairement par le chant de Lela qui me fait penser parfois à Lzzy hale d’HALESTORM.
Solace est assurément une réussite et une très belle livraison pour VENUES. Les Allemands confirment ici ce que j’avais entrevu avec Aspire, à la différence qu’ils ont d’emblée placé la barre haute. Bravo !


 

 

 

Related posts

TIGERLEECH – Melancholy Bridge

Stephan Birlouez

DEAD TREE SEEDS – Back To The Seeds (EP)

Stephan Birlouez

PRIMITIVE MAN – IMMERSION

Victorien

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.