Among The Living
Chronique Album

VICIOUS RUMORS – Live You To Death

VICIOUS RUMORS – Live you to death

Sortie le : 26 novembre 2012 via SPV/Steamhammer

Genre : Power speed metal
Note : 4,5

Line Up :
Brian Allen – vocals
Geoff Thorpe – guitars
Bob Capka – guitars
Stephen Goodwin – bass
Larry Howe – drums

Site


Voilà un groupe directement issue des années ou, en pleine puberté, j’agitais ma crinière (aujourd’hui disparue…) au rythme de la scène trash métal au combien bénie Made In BAY AREA. Ayant vu le jour en 1979, ils sortent leur premier album en 1985 après être apparus sur plusieurs compilations et avoir tourné au US en partageant la scène de groupes tel que METALLICA, EXODUS, DEATH ANGEL ou encore SLAYER et MEGADETH.

VICIOUS RUMORS emmené par son guitariste créateur Geoff Thorpe, unique membre de la formation d’origine, nous livre une galette Live enregistrée lors de leur tournée Européenne de 2011 durant laquelle ils ont écumés pas moins de 92 scènes.
11eme opus de VICIOUS RUMORS, c’est toujours avec appréhension que je balance le son sur ma chaine et là… Fermez les yeux, vous sentez cette odeur de musc, la chaleur qui grimpe? Raise your fist and yell car ils sont là avec une grosse envie d’en découdre pour vous balancer 666 années de métal en pleine gueule (Dixit Brian). LIVE YOU TO DEATH est servi par une production sans failles, le choix des morceaux et leur ordre est judicieusement bien pensé, leur méfait vous attrape par la peau du cou et vous réapprend à Headbanger à l’ancienne.

Début des hostilités avec un Replicant / Digital Dictator qui donne le ton d’entrée de jeux, c’est remarquablement interprété, lourd, puissant. Le rouleau compresseur avance et rien ne l’arrêtera. Les morceaux s’enchainent, la pression ne se relâche pas et le public communie.
Muderball, Let The Garden Burn (puissant), en passant par un sublime Soldiers Of The Night, cet album est une réussite qui rend parfaitement bien la dimension qu’un groupe comme VICIOUS RUMORS a sur scène. C’est couillu, lourd, il y en a pour tous les gouts, des guitares acérées, une section rythmique calibrée pour le décollement de cortex, et un Brian Allen au chant qui colle parfaitement aux compos.

Les californiens finissent leur excellente prestation par Don’t Wait for Me, et je vous conseille sérieusement de ne pas prendre ce titre au pied de la lettre et de vous ruer sur votre billetterie lors de leur prochain passage dans votre région, sous peine d’être déclaré perdu corps et âme pour la International Métal Crew!!!

En fin d’album se trouvent deux reprises Studio de Black Sabbath et Judas Priest qui, malgré leur bonne interprétation, auraient été avantageusement remplacées par deux titres supplémentaires en live.
Gardez un œil sur les bacs, car 2013 devrait voir la sortie de leur 11eme galette studio, et en espérant qu’ils consolident leur line up…

Tracklist :

01. Replicant / Digital Dictator
02. Minute To Kill
03. Murderball
04. Lady Took A Chance ( intro ) / Down To The Temple
05. Abandoned
06. Let The Garden Burn
07. Hellraiser
08. Soldiers Of The Night
09. Don’t Wait For Me
10. Sign Of The Southern Cross (cover-version Black Sabbath)
11. Running Wild (cover-version Judas Priest)

Related posts

TRIVIUM – The Sin And The Sentence

Stephan Birlouez

HEARTLAY –  Attack & Agony

Stephan Birlouez

ADX – Non Serviam

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.