Among The Living
Chroniques Albums

WHILE SHE SLEEPS – Sleeps Society

WHILE SHE SLEEPS - Society
WHILE SHE SLEEPS
Sleeps Society

Sortie le 21 Avril 2021

Laurent ‘Loz’ Taylor : voix
Aaran McKenzie : basse
Adam Savage : batterie
Sean Long : guitares
Mat Welsh : guitares

WHILE SHE SLEEPS est un groupe affirmé à l’intégrité remarquable, notamment par sa proximité avec le public, qui nous livre ici leur cinquième opus et probablement le plus abouti.  Sleeps Society conjugue le meilleur du Metalcore de WSS, deux ans après un remarquable So What ? qui avait agit comme une petite rupture avec les productions précédentes, livrant 11 titres rudement bien foutus et produits.
Laurent ‘Loz’ Taylor est impérial du début à la fin, livrant des vocaux parfaits et à l’aise sur toutes les variations de l’album, ce qui n’est pas rien. Car oui, WSS n’est pas dans le « bis repetita », et nous offre bien un opus riche et moderne tant du point de vue musical que par l’inspiration. Difficile de prendre Sleeps Society en défaut.
Ecoutez-moi le titre éponyme de l’album, et prenez votre claque de la semaine, aux variations à la fois Rap et rudement Metalcore, ou encore cette ouverture avec un Enlightenment(?) puissant, sombre, chargé d’émotion, et parfait comme entrée en matière.


WHILE SHE SLEEPS - Society


Le quintet est aussi à l’aise sur les parties plus calmes et « emo », qu’il maitrise à merveille, comme sur Nervous ou encore l’acoustique Division Street et Call Of The Void.
Avec un titre comme Systematic et son beat électro, on entrevoit cette petite facette qui n’est pas sans rappeler celle d’un Bring Me The Horizon, ou encore ce No Defeat For The Brave puisant dans un métal plus « classique » mais bien mordant sur lequel on retrouve Deryck Whibley de SUM 41.

Le groupe a choisi de terminer l’album avec DN3 3HT, un titre de 7 minutes sur fond de piano, où il s’exprime en filigrane pour remercier son public. Un choix sympathique bien qu’un peu long à mon sens.
Sleeps Society est incontestablement une réussite à bien des égards, installant durablement WHILE SHE SLEEPS dans ce qui se fait de mieux en Metalcore. Ils nous ont livré un album généreux et personnel tout simplement.


Tracklist

Enlightenment(?)
You Are All You Need
Systematic
Nervous (feat. Simon Neil of Biffy Clyro)
Pyai
Know Your Worth (Somebody)
No Defeat For The Brave (feat. Deryck Whibley of Sum 41)
Division Street
Sleeps Society
Call Of The Void (feat. Sleeps Society)
DN3 3HT

Related posts

MERZHIN – Marche et C(R)êve

Stephan Birlouez

ANTEROS – Y en paz la oscuridad

Victorien

BULLRUN – Wilderness (EP)

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.