Among The Living
Chronique Album

WORST DNA – Saturday Night (EP)

WORST DNA – Saturday Night (EP)

Sortie Février 2019

Andrew D. Gorth (Drums)
Brian Fadeway (Bass)
Tara Lane (Guitars)
Charles Hornson (Guitars and Keyboard)
Johanna Red (Lead Vocals)

Bandcamp


Seconde production de WORST DNA, après un mini LP sorti en 2016, ils reviennent aux affaires avec cet Ep qui donne d’entrée de jeu envie d’en avoir plus.
Electron libre naviguant entre les genres, chainon manquant connectant la pop avec l’indus, le Rock, la cold wave, le Metal et le grunge, Andrew D. Gorth et sa bande nous livrent ici un 4 titres (si l’on exclut l’intro) à l’ambiance captivante et remarquablement bien composé, le tout sublimé par la voix superbe de Johanna Red.
Après une ouverture soft et éthérée avec le titre éponyme de l’album, on plonge dans une fusion de styles allant d’EURYTHMICS à THE CURE le tout appuyé par des riffs incisifs bien ancrés dans le Métal (Paranoid).
Soft Kiss est très révélateur de l’esprit du groupe. Instillant toujours une surprise, le combo réussi sans arrêt à titiller la curiosité de l’auditeur.
On termine par un Painkiller chaotique, dont la musique accompagne parfaitement les influences cinématographiques que sont Requiem For A Dream et Trainspoting, deux films dont le titre aurait pu trouver sa place dans les BO.
Au final c’est une très bonne découverte pour ma part que ce Saturday Night de  WORST DNA, et qui prouve qu’en France on a vraiment des groupes talentueux. Cet EP laisse un gout de trop peu.


Related posts

AKERCOCKE – Renaissance In Extremis

Stephan Birlouez

ANTI-FLAG – 20/20 Vision

Stephan Birlouez

CADILLAC CORRIDA – Enter The Arena

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X