20 Fév

POP EVIL

20 h 00 min - 23 h 00 min

 

POP EVIL 
Leigh Kakaty – chant 
Dave Grahs – guitare rythmique, chœurs 
Nick Fuelling – guitare, chœurs 
Matt DiRito – basse, chœurs 
Hayley Cramer – batterie 

Quand Leigh Kakaty forme Pop Evil, il ne choisit pas ce nom par hasard. Il adore les chansons de Hard Rock avec de bonnes mélodies, mais il aime aussi les bonnes grosses guitares et les rythmes Métal bien entraînants. Originaire du nord de Muskegon (Michigan), cette dualité est liée à sa vie dans la région des Grands Lacs et devient finalement la raison d’être de son groupe. 

Même après cinq albums, combiner mélodies percutantes et paroles coups de poing est plus important que jamais. Baptisé simplement « Pop Evil », ce nouveau disque éponyme sorti en 2018 mélange sonorités vives et contemporaines, incorporant Métal, Alternatif, Hard Rock et même Électro. Dans le prolongement de « Up », l’album plein d’énergie et d’optimisme sorti en 2015, ce nouvel opus est une prise de conscience, une renaissance musicale qui a d’ailleurs poussé le groupe à lui donner son nom, mais aussi parce qu’il ne l’avait jamais fait avant. 
Le premier album, « Lipstick on the Mirror » sorti en 2008 introduisait bien l’univers du groupe à son public avec deux singles très appréciés, « Hero » et « 100 in a 55 ». Depuis, Pop Evil n’a cessé de murir. 

« Pop Evil » illustre Kakaty et ses comparses (le guitariste rythmique Dave Grahs, le guitariste Nick Fuelling, le bassiste Matt DiRito et le batteur Hayley Cramer) au sommet de leur art. Chaque chanson offre une interprétation différente du concept lié au nom du groupe. À une époque où de nombreux groupes de rock sortent quelques singles accrocheurs, six ou sept titres moins marquants et appellent ça un album, « Pop Evil » joue vrai et sans fioritures avec les 11 meilleures chansons choisies parmi 30 démos. 

Si, par le passé, le groupe a été obligé d’enregistrer ses disques en trois ou quatre mois seulement pour pouvoir retourner sur les routes, assurant environ 200 concerts par an sur la dernière décennie, il a consacré une année entière à la création de « Pop Evil ». 

Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019