GIRLS IN HAWAII + SOLDOUT
Paris Le Trianon
Mardi 28 Novembre 2017


Quel plus bel écrin que celui du Trianon pour recevoir un groupe aussi rare que GIRLS IN HAWAII ? Fort de leur dernier album Nocturne, sorti 4 ans après Everest, les plus classieux de nos voisins belges viennent nous régaler avec une date qui restera forcement gravée dans l’esprit des spectateurs présents ce soir.


Cette soirée sera doublement Soldout car, en plus de la billetterie, c’est aussi le nom du trio qui ouvre pour les GIRLS IN HAWAII, distillant une électro pop qui trouvera son public avec leur nouvel opus Forever.
J’avoue que ce n’est pas ma tasse de thé, mais la prestation est bonne bien qu’un peu statique si ce n’est le batteur forcement.

Charlotte Maison assure le chant et quelques parties de synthé, coincé entre la batterie et les claviers de son comparse David Baboulis.
Parfaitement dans l’ambiance, les six titres joués ce soir trouveront un écho poli de la part d’un public plutôt studieux et sage. Ce fut une bonne mise en bouche.



Ah l’histoire de GIRLS IN HAWAII et son public ! Une vraie histoire d’amour fidèle et sans accrocs. Dès l’apparition des 6 musiciens sur scène, l’osmose se créée immédiatement pour ne plus disparaitre de la soirée.
La salle est comble, les cœurs vibrent à l’unisson des titres. Ouvrant sur Flavor, de l’album From Here To There (2004), les bruxellois plongent la salle dans une béatitude apaisante, avant l’explosion du titre. Le jeu de lumières est magnifique, ce soir il sera  le 7eme musicien sur scène.   
Les voilà bien de retour, 4 ans après leur précèdent passage dans ces mêmes murs et avec un nouvel album dont ils n’interpréteront pas moins de 6 titres ce soir.
La setlist est savoureuse, revenant largement sur les premiers albums. De This Light à Found In The Ground au plus récent Guinea Pig, qui se partagera le rappel avec Colors et AM 180 (reprise de Grandaddy), une grande partie des incontournables seront joués.
Le public est au taquet, le Trianon dans son ensemble semble danser au rythme des GIRLS IN HAWAII. Pas de doute ce soir nous sommes en famille. Les lights rythmes le set, entre ombre et lumière en fonction du morceau.
Antoine et Lionel assurent en frontmen timides qui ne seront pas avares d’échanges avec le public.
Ils reviendront sur leur aventure avec feu le label Naïve qui a cru en eux à leur début, puis en remerciement pour Pias leur nouvelle maison de disque.
Les titres défilent dans une félicité chaleureuse, le public est aux anges et cela se voit, le Trianon vibre de plaisir sur ses fondations.

Au final pas moins de 20 titres seront joués, et malgré cela il est difficile de se dire qu’il est temps de rentrer chez soi. GIRLS IN HAWAII agit comme un baume à l’âme,  véritable rayon de soleil dans un Paris contrit dans sa brume humide hivernale. Il est difficile de retranscrire une soirée telle que celle-ci, il faut la vivre. Merci d’être là messieurs.



 Gallerie HD ICI

Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Among The Living © 2017