Among The Living
Interview

Interview du groupe COHEED AND CAMBRIA

Entretien avec Travis, guitariste du groupe COHEED AND CAMBRIA
24/08/2015

 

Bonjour Travis, comme tu t’en doutes nous sommes là pour parler de la sortie de votre huitième et prochain album  The Color Before The Sun  qui est un album bien particulier puisque le premier de votre histoire qui n’est pas un concept album traitant des personnages Cheed et Cambria dans la saga  The Amory Wars. Claudio a dit qu’il voulait faire quelque chose de différent, histoire de montrer aux fans que vous pouviez sortir de ce concept. Dis-moi comment tout ça a commencé : est-ce un choix unique de Claudio ou est-ce une décision collective de tout le groupe de vouloir changer un peu de procédé ?

C’est clairement un choix de tout le groupe que de vouloir faire quelque chose de différent, quoi que, de toute façon , à chaque album on essaye de faire quelque chose de différent même si l’histoire est la même. Je pensais que Claudio avait envie de sortir de sa zone de confort…En même temps, même si sur cet album il parle de choses personnelles, il le faisait déjà au travers des personnages Coheed et Cambria, en transposant ses histoires dans le  Amory Wars. Je pense que, depuis toutes ces années, les gens ont eu vite fait de nous cataloguer comme un groupe ne faisant que des concepts albums, donc, sur ce coups ci Claudio a eu envie de parler de choses personnelles dans des histoire dont LUI est le héros , mais au-delà des paroles la musique reste la même. On est un groupe de rock, pas un groupe «  concept », donc on fera toujours du rock, et lorsque Claudio a proposé d’aborder cet album sous cet angle on a tous dit oui car bien que le fond des paroles soit différent, la musique, elle, ne change pas, donc on a tous dit oui massivement. Si Claudio se ramène avec une chanson qui a déjà un riff cool, des paroles personnelles mais que ça colle au concept, je serais bien fou de dire  « NON » donc lorsqu’il est venu me voir avec cette idée de partir sur un album plus perso, j’étais vraiment enchanté. Je pense que cette idée est née il y a deux ans a peu près après la fin de la tournée de l’avant dernier album, et à l’époque on voulait en faire un EP appelé   The Intermission mais voyant le nombre et la qualité des chansons, ça s’est vite transformé en album. Je suis vraiment fier et ravi que l’on ait pu faire cela, sortir du concept dans lequel les gens pensaient nous avoir enfermé, pour produire cette album que nous aimons tous beaucoup.

Est-ce que ce changement de textes a été l’occasion pour vous de vous demander si vous n’alliez pas aussi prendre une autre direction au niveau de la musique, de la mélodie ?

Les textes n’ont jamais dicté à la mélodie comment se comporter, du moins chez nous, qu’il s’agisse ou non d’un album «  concept » .Claudio me ramène des textes, moi je compose de la musique dans le seul but de servir ses textes, peu importe le résultat du moment que ça sonne. Notre état d’esprit n’était pas aussi limité que cela, néanmoins, on voulait insuffler quelque chose de particulier aux mélodies, aussi on s’est dit qu’il nous faudrait les écrire le plus vite possible et que ça pulse à fond. Et je dois dire que je suis particulièrement fier du résultat car si tu prends la chanson The Island  la petite mélodie de guitare laisse place aux paroles qui te prennent tout de suite et ne te lâchent plus jusqu’à la fin de la chanson. C’est ce qu’on a voulu faire pour cet album et je pense qu’on y est arrivé. Dans un sens, cette direction musicale pour cet album a été libératrice pour nous. Cela ne veut en aucun cas dire que nous abandonnons notre concept d’Amory wars, on en a discuté et c’est sûr qu’on va y revenir mais je pense qu’on avait besoin d’un petit break pour rebondir et c’est album est arrivé à point nommé. Dans un sens, The Color Before The Sun, est aussi un concept album, car chaque chanson est un concept, c’est juste que ce concept est dans une logique réaliste et pas guidée par une histoire crée de toute pièces. Toutes ces choses sont arrivées à Claudio.

 

S’agissant d’un album très personnels de Claudio, as tu beaucoup écris de mélodies ou est ce Claudio qui s’en est aussi chargé ?

Pour cet album ça a été un peu différent. Concrètement que les autres albums cela arrivait souvent que j’écrive un riff qui emballe suffisamment Claudio pour qu’il ait envie d’écrire des paroles .Pour cet album, dont les textes sont plus personnels, Claudio est arrivé avec l’architecture des mélodies vocales car il avait une idée très précise de ce qu’il voulait, j’ai donc dû travailler dans son sens pour servir au mieux ses mélodies vocales, alors que pour les autres albums, étant donné que l’on commençait d’abords par la guitare, on se posait moins de limites. Ça a été vraiment un challenge pour moi .


 

COHEED AND CAMBRIA : Interview


 

Dans l’absolu, chaque chanson est un challenge, surtout après autant d’album, car j’imagine que vous voulez garder votre son tout en ne vous répétant pas d’albums en albums….

Oui exactement et c’est d’ailleurs un point particulièrement important sur cet album qui, je le rappelle, a été pour nous vraiment libérateur. C’est toujours très difficile de contenter les fans car nous avons eu différentes périodes….Si les gens veulent des choses un peu plus progs, qu’ils écoutant donc nos anciens albums car on a vraiment un catalogue chargé avec ce type de musique, alors que maintenant on verse plus dans les choses un peu plus Poppy, consensuelles j’oserai même dire.

Ce n’est pas moi que ça va déranger car j’adore vraiment le Prog…

Comme chacun d’entre nous dans le groupe comme tu t’en doute…..

Mais j’imagine que ce n’est pas forcement plus facile, contrairement à ce que l’on pourrait penser, de faire des chansons plus pop ?

Non c’est vrai, en vérité, pour nous en tout cas, c’’est même plus difficile !

Parlons donc de l’enregistrement avec Jay Joyce à Nashville! Est-ce la première fois que vous travaillez avec cette personne ?

Oui absolument !

Est-ce que vous aviez besoin de travailler avec une nouvelle personne pour cet album qui lui-même recèle une grande nouveauté ?

On n’avait pas vraiment «  besoin » de travailler avec lui mais ça c’est fait car son projet nous plaisait. Travailler avec Jay a été vraiment très bénéfique pour nous car il nos a apporté ce coté d’enregistrement «live» que nous n’avions jamais testé. Il nous a proposé d’installer tous nos instruments ensemble en rond et de jouer nos morceaux et voilà, le son qui en sortirait serait l’album ! Globalement on a réglé nos instruments, et ensuite la batterie, on a joué, et voila, ça faisait déjà une prise. Généralement on enregistrait instruments après instruments, comme la plupart des groupes mais là non, Jay a vraiment insisté pour que l’on joue tous ensemble, en configuration concert, afin de capter l’énergie du moment.

Et donc pensez vous renouveler ce genre d’expérience dans le futur ?

Je ne le crois pas, j’en suis sur et certain !! Cela nous a fait monter d’un niveau dans notre confiance en nous .Enregistrer en condition live c’est comme être au pied d’une grande falaise à escalader ! En tant que groupe et individuellement c’est extrêmement intimidant, il y a de quoi avoir peur, mais une fois que tu las fait, que tu es arrivé en haut de la montagne, tu te sens tellement bien et libre. Maintenant nous savons que nous pouvons le faire donc, dans le futur, en fonction des compos, on saura ce qui est le mieux, quelle méthode sera la plus efficace pour faire sonner l intention dans notre musique. Le champs des possible s’élargit encore un peu plus.


 

COHEED AND CAMBRIA : Interview


 

Ai je tort si je te dis que, pour moi, je te retrouve pas mal d influences THIN LIZZY dans votre musique, ce qui certainement parle fait que j’ai découvert votre groupe via la chanson Goodnight Fair Lady… En même temps tu vas me dire que c’est surtout votre influence IRON MAIDEN, avec le jeu à deux guitares, mais dans l’absolu, les guitaristes d’IRON MAIDEN n’ont jamais caché qu’ils idolâtraient THIN LIZZY…

(Me montre son bras)  Regarde la tête de dragon, c’est sur la pochette de Chinatown (l’un des titres les plus connu de THIN LIZZY) donc oui, j’adore THIN LIZZY! Pour Goodnight Fair Lady, je me rappelle que Claudio m’a fait écouter ce son il y a 5 ans et puis, nous étions dans un bar en train de parler de la chanson quand je lui ai dit qu’à mon avis, ce titre devrait sonner comme du THIN LIZZY afin de leur rendre hommage. Et d’ailleurs tu as raison quand tu parles de MAIDEN pour THIN LIZZY, ils ne s’en sont jamais cachés et Claudio et moi pensons exactement la même chose qu’eux !!D’ailleurs, nous avions déjà, par le passé, donné un petit coté THIN LIZZY à certaines de nos compos mais il est clair que pour nous, THIN LIZZY et MAIDEN sont des influences majeures depuis plus de 20 ans. En tout cas c’est cool que tu nous ai découvert avec cette chanson et sois sur que je parlerai à Claudio pour qu’on réintègre cette chanson à notre set list lorsque nous reviendrons en France !

Mais au delà de ça, sur ce dernier Opus, par exemple, le gimmick de guitare au début de la chanson  Island me fait aussi penser à ça mais malgré ces références, vous arrivez toujours à garder votre propre style.

Quoi que tu aimes, quelque soit tes références, tu ne veux jamais vraiment copier ce qu’on fait tes idoles, tu re interprète systématiquement les choses à ta manière, et c’est ce que nous faisons depuis toujours et ce qui nous fait évoluer.

Vous avez joué plusieurs show en Europe récemment mais rien à Paris, alors que vous vous êtes pourtant arêtes en Belgique, qui n’est pas si loin de nous…

Nous sommes déjà venus jouer 4 fois à Paris et, au delà de cette journée presse, nous avons décidé de venir deux jours plus tôt afin de profiter de cette belle ville. Certes nous n’avons pas joué en France à notre dernier passage Européen mais soit certain que nous ne vous oublierons pas la prochaine fois que nous ferons une tournée Européenne, pour ce nouvelle album par exemple. Paris a toujours été une partie du groupe tu sais, Claudio s’est énormément inspiré de paris pour le concept de Coheed et Cambrai, dans l’histoire etc….Moi même, en dehors du groupe, je suis venu un paquet de fois à Paris. On a vraiment vécu de superbes choses ici.

A propos de l’album “Kepping Secret Of Silent Earth” que vous avez joué en intégralité dans certaines villes Européennes, d’où cela est il venu ? Est ce une demande particulière des fans ?

Clairement, plusieurs endroits en Europe nous ont, à juste titre, fait remarquer que nous avions joué cet album dans son intégralité dans nombre de salles américaines mais pas en Europe, donc nous avons eu des demandes spéciales en Allemagne et en Angleterre. SI nous avons suffisamment de demandes en France pour qu’on vienne jouer l’album en intégralité, et bien nous viendrons c’est certain. Nous viendrons une première fois jouer notre set list habituelle et nous reviendrons jouer l’album en intégralité une seconde fois !

Le marché français est tellement dur avec le Rock et le métal, surement l’influence des yéyés et de la pop.

Ce qui est cool !

Ouais mais dans un sens quand je vois nombre de groupes qui jouent en Allemagne ou en Belgique devant 5000 personnes et qui en France jouent devant 500 personnes dans de petites salles sold out, je me dis qu’on a un problème ….

Le marché est ce qu’il est. Après il reste les festivals et force est de constater que vous en avez beaucoup même si j’admets que, nous concernant, ce n’est peut être pas la meilleur manière de nous découvrir, de rentrer dans notre musique. Si je devais promouvoir nos tournées je dirais aux gens de venir nous voir en concert «  normal » plutôt qu’en festival, mais chut…..C’est un passage obligatoire de toute façon.

Vous avez sorti une lyrics vidéo sur le net pour la chanson You Got Spirit, Kid. Pouvons attendre d’autres clips vidéos et si oui sur quelles chansons et quel en sera le contenu ?

Définitivement, je peux te dire qu’il va y avoir plusieurs autres clips mais à l’heure actuelle je ne peux aps te donner de nom ni même parler du contenu exact bien que nous ayons pas mal de choses en tête.

D’ailleurs, avec quel réalisateur aimerais-tu travailler pour faire un clip ?

Del Toro.

Parlons un peu de la chanson acoustique que vous avez mis en ligne sur la toile pour dénoncer le comportement de certaines personnes à la Cour américaine concernant, notamment, l ‘homophobie. Vous avez eu pas mal de réactions positives à ce sujet, d’ailleurs je pense que pas mal d’artistes sont dans la même mouvance, si l’on en juge, par exemple, avec la vidéo posté des mecs de FOO FIGHTERS qui viennent foutre la misère à des Cathos intégristes anti mariage pour tous…Je ne suis pas un expert des États Unis , et encore moins sur ce sujet , donc merci de me dire ce qu’il en est à l’heure actuelle de tout ça.

Je pense que n’importe qui devrait se marier avec qui il veut et nous partageons tous ce point de vue dans le groupe. Les choses ont l’air d’aller dans le bon sens un peu partout et que les gens que ça fait chier restent dans leur coin, cela ne nous fera pas changer d’avis. Pour certaines raisons, les USA influences de manière négative l opinion publique, mais parfois, comme c’est le cas avec le mariage pour tous, je pense qu’ils influencent pour le mieux le reste du monde. Evidemment il y aura toujours des gens qui auront la haine mais ceux là je m’en fiche. C’est un peu pareil pour la légalisation de la Marijuana, on s’en rapproche de plus en plus, mais uniquement pour des buts thérapeutiques.je suis clairement pour et cela n’a rien a voir avec le fait que je puisse en consommer .Ca va faire évoluer certaines choses.

N’oublions pas aussi que l’Etat va taxer ça et que, pour eux, cette légalisation est synonyme de s’en mettre plein les poches…

Oui certainement, c’’est une part du processus qu’il ne faut pas oublier, mais je prenais surtout ce cas comme exemple car là encore, des gens ne vont pas être d’accord.

Related posts

Nous avons interviewé Yves (chant) & Lionel (basse) du groupe EXHORTED

kikevist

Entretien avec Max et Zoé de Herrschaft

Yann Fournier

Interview du groupe MAX PIE

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.