Among The Living
Live Report

Cernunnos Pagan Fest 2023 – Jour 1

CERNUNNOS  PAGAN FEST 2023

Jour 1

Samedi 18 février 2023

Cernunnos Pagan Fest


L’événement hivernal des amateurs d’ambiance folk, pagan, mais néanmoins métalliques revient enfin après des vacances forcées par le contexte Covid. La dernière édition s’est d’ailleurs déroulée in extremis avant le premier confinement en 2020. Une édition libérée, sans masques, sans pass sanitaire, bref sans se prendre la tête, était donc très attendue !

Les portes s’ouvrent vers 13 heures, ce qui permet d’éviter une longue attente inutile et permet une entrée assez fluide durant l’après-midi.

L’intérêt du Cernunnos Pagan Fest n’est pas seulement d’offrir de beaux concerts, mais aussi une ambiance unique, surtout en région parisienne. Des troupes de reconstitutions historiques se sont installées un peu partout dans la partie extérieure, et librement accessible, du site. Cela permet une ouverture sur un public de curieux, en plus des aficionados venus pour les groupes.

Tel un véritable marché médiéval, on retrouve de tout : des stands de nourritures aux connotations authentiques, divers artisans, des marchands orientés vers les besoins du public metal, d’excellentes brasseries, des ateliers participatifs où l’on peut par exemple apprendre les bases de l’escrime médiévale. Le tout en présence de nombreuses formations musicales, qui proposent des prestations acoustiques de qualité pour le grand public.

Autrement dit, rien que pour tout cela, le Cernunnos Pagan Fest mérite déjà le détour.

Mais venons en à la programmation musicale.


C’est à la formation des Harpies (ou Chiennes de Zeus) que revient l’honneur de lancer les festivités à 14h à la petite salle de l’Abreuvoir. Ce groupe propose une musique folk inspirée de la mythologie grecque.

cernunnos


Trois quart d’heure plus tard, c’est au tour des Angevins de Bansidh, venus de la ville de la tenture de l’Apocalypse, de monter sur la grande scène de la Halle.

Ils nous proposent une musique vivante alliant le death metal à une ambiance plus folk, dans un mélange original, sur fond de boucliers gaulois. Le growl et la harpe vont bien mieux ensemble qu’on pourrait l’imaginer à prime abord. La prestation est efficace et cela promet pour la suite !

Cernunnos


Retour au calme, avec Towarb qui nous conte les légendes alsaciennes. Ils nous plongent dans l’âge sombre, dans une ambiance quasi-mystique.

Cernunnos


Première grosse claque en ce qui me concerne, avec l’excellente prestation de Vosegus. Les amateurs de black pagan y ont certainement trouvé leur compte, en tout cas, c’est mon cas.

Les deux albums « Terre Ancestrale » et « Retourne à la terre » étaient déjà très prometteurs, il restait à voir ce que donnait la formation en live.

Nous avons donc eu la réponse avec ce beau show, riche en lumière et en intensité. La présence sur scène de Mathilde (du groupe Veliocasses), avec sa flûte traversière, a ajouté une dimension éthérée au concert. Violence et esthétisme, deux termes qui résument bien Vosegus. En passant, je vous conseille de jeter un coup d’œil sur le clip du titre d’ouverture du concert : « Une vie pour une vie » qui, avec des moyens simples, a une charge émotionnelle évidente.

cernunnos


Retour à l’Abreuvoir avec la formation de pagan metal mérovingienne Wergeld. Les textes tournent autour des l’histoire des Francs. Côté musical, nous avons droit à une alternance entre des riffs accrocheurs et sans fioritures, avec des passages plus épiques. Chant clairs et screams alternent au fil des histoires ancestrales.

Cernunnos


Devant la profusion d’événements se déroulant en même temps, je n’ai malheureusement que le temps  d’entrapercevoir la formation neofolk d’Hrafngrimr.

Allons rejoindre la première formation étrangère à jouer, à savoir les Suisses de Can Bardd. Les influences d’un black/folk atmosphérique se font sentir. La musique s’oriente vers le grandiose, digne d’une bande son d’un Seigneur des Anneaux adapté au metal.

Cernunnos


Pendant que la nuit tombe à l’extérieur, laissant place à la vie de camp parmi les troupes invitées, la tête d’affiche s’échauffe et prévoit une hydratation correcte avant leur concert.

Un autre point remarquable pour le Cernunnos Pagan Fest, c’est l’impression que c’est aussi un plaisir pour la plupart des groupes de venir dans cette ambiance festive !

Mais revenons dans la Halle, où les Hollandais de Sowulo font sonner le carnyx, annonçant ainsi le début de leur assaut. Le mélange entre le folk et quelques growls bien sentis parvient à faire bouger la foule. La preuve que l’on peut faire du metal sans abuser de guitares électriques, rien qu’avec des instruments anciens.

cernunnos


Il est 21h et c’est déjà le dernier concert à l’Abreuvoir. Les celtibères de Cuelebre proposent un univers folk qui a tôt fait de vous emporter dans leur monde enchanté !

22h. La tête d’affiche entre sur la grande scène. Les Suédois de Fejd sont l’incarnation du folk metal depuis de nombreuses années. Ils sont restés authentiques, fidèles à leurs racines musicales et culturelles.

Le plaisir est toujours là, présent sur scène et avec la virtuosité qui leur est propre. Les frères Rimmerfors et leurs compagnons captivent l’attention, comme à chaque fois.

Pas de doute,  Fejd est là pour durer jusqu’au Ragnarök !

cernunnos


Certains diront que la fête termine bien tôt pour un samedi soir, mais au contraire, elle ne fait que commencer et il est possible de se poser entre amis et vider quelques godets…

C’est aussi ça un festival réussi !


Related posts

HELLFEST 2016 Day 1 : Le report

Stephan Birlouez

Highly Suspect, Nouveau Casino, Paris

Francois Capdeville

MOTOCULTOR 2019 : Ambiance

Gaël HERVE

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.