Among The Living
Live Report

Electric Mary – LUMBERJACKS @ Le Petit Bain, Paris (2016-10-22)

ELECTRIC MARY + LUMBERJACKS

Le Petit Bain, Paris

22 octobre 2016


Première expérience dans cette salle Le Petit Bain à Paris, barge flottante sur la Seine faisant face à l’Accord Hotel Arena.

Les forces en présences sont respectivement un groupe Franciliens LUMBERJACKS qui aura l’honneur d’ouvrir pour les mythiques rockers Australiens ELECTRIC MARY ! face à eux, un public de connaisseurs qui savoure d’avance cette date pour des raisons sommes toutes, assez similaires…

D’un coté LUMBERJACKS fait partie des groupes parisiens qui écument les scènes au même titre que Bukowski, Wizzo ou encore Frantic Machine, et d’autre part pour la qualité et l’engagement tant musical que physique des shows de nos australiens d’ELECTRIC MARY
 Judas Priest, Alice Cooper, Glenn Hughes, Deep Purple, Y&T, Whitesnake (dont leur première partie à l’Olympia en 2009) ou encore récemment Def Leppard, voici quelques géants du rock qui ont donnés une place à ELECTRIC MARY sur le devant de la scène. il ne peut y avoir de hasard! ils sont une vraie machine de scène rock, une machine de guerre implacable qui ne laisse personne indifférent, avec des valeurs essentielles : qualité musicale, engagement, respect du public, ténacité. Ils viennent régulièrement en France quelque soit le nombre d’entrée (ils ont fait le Hellfest, quand même). 

Pour revenir à cette soirée, nos bûcherons (traduction de « Lumberjacks ») ont donc eu la faveur d’allumer le feu ! et ils n’ont pas rechigner à la tache. ArNo au chant poussant sa puissance vocale, mais juste, sur cette rythmique martelante tenue de main de maître par Lolo à la Basse et le nouveau batteur RV. Rémi délivrant les assault de guitares et solos nécessaires et incisifs. Et force est de constater que l’ambiance est bien présente. LUMBERJACKS viens chercher le public et celui-ci apprécie fortement l’énergie dégagée. Une très bonne prestation, quand on connait ce qui va suivre… Mission plus qu’accomplie ! 



Car ce qui arrive est comme une baffe, comme une énergie disparue qui revient rappeler tout ce qui s’apparente au « headbanging » et qui te fout la chair de poule, toutes les bases du hard rock réunies, allié à la puissance d’une locomotive lancée à 200 Kms, et l’humilité de vrais rockers. 

ELECTRIC MARY, c’est tout d’abord Rusty au chant, Pete Robinson à la guitare, Brett Wood à la seconde guitare, Alex Raunjak à la basse et Davey Porter à la batterie. Un show de cet ampleur ne peut se décrire facilement, il se vit avant tout ! Tous les musiciens sont en actions, ils donnent à fond sur chaque date de leurs tournées et restent toujours disponibles après leurs show. Notons quelques petits exemples de leur fair-play, ce soir la :

Tout d’abord, lorsque qu’un jeune « Slameur » est venu percuté malencontreusement la tête d’une jeune demoiselle devant la scène. Le groupe à attendue que la personne se remette. Les musiciens venant à tour de rôle la voir, avant de reprendre le concert quelques minutes plus tard.

Puis il y a eu cet échange… Rusty entonnant quelques vocalises Led Zepeliennes… un écho surgit alors du fond de la salle. Rusty l’invita donc à venir le rejoindre sur scène. Apparut alors Lex Koritni! un compatriote venu soutenir ses amis. Quelques petites provocations vocales nous laissant un peu sur notre faim, car avec ces 2 chanteurs y’avait moyen de partir très haut !     

En fin de concert, nous avons eu droit à un petit bonus auquel personne de s’attendait : une reprise du titre « Live wire » d’ACDC sur une rythmique diablement enlevé, avec Alex (bassiste) au chant. la soirée se termina avec la dispo des groupes, les photos, les partages de bières et la très bonne humeur. Une sacrée bonne soirée ! 

Je vous conseille très fortement leur nouvel album Alive In Hell Dorado ! un vrai bijou, un enregistrement d’une très haute qualité réalisé en Espagne à Victoria-Gasteiz, et mixé par The Machine (connu pour son travail avec CLUTCH, entre autre) avec le meilleur de leurs titres.

Voici donc le retour de cette très belle soirée. je remercie Garmonbozia pour m’avoir permis d’œuvrer, Laurie Braccini pour son amitié, et ELECTRIC MARY pour leur confiance.



Set list de LUMBERJACKS :

Birds and satellite
The abduction
Mistery light
Freedom
AMTB
The girl with big boobs
Fervent believer
My sleeping beast
Fiction man

Set list d’ELECTRIC MARY :

Let me out
One in a million
No one does it better than me
Love me
Gasoline and guns
Nicotine
One foot in the grave
Hey now
Sweet mary c
Right down to the bone
Already gone
Do me
Oic
My best friend
ENCORE
Nobody’s perfect
Welcome to the otherside
Live wire (acdc)

Related posts

Rhapsody + Qantice + Temperance @ Le Divan du Monde

Stephan Birlouez

FEAR FACTORY – ONCE HUMAN – DEAD LABEL

Stephan Birlouez

MASS HYSTERIA – Saint Remy De Provence – L’alpilium

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.