HANGMAN’S CHAIR & ZEAL AND ARDOR
La Cigale – Paris
Mercredi 12 Décembre 2018

 


Belle salle que celle de LA CIGALE à Paris pour accueillir les deux groupes meilleurs albums de l’année 2018 : HANGMAN’S CHAIR et ZEAL AND ARDOR !

En ce froid mercredi 12 décembre, nous nous entassons devant les parisiens de HANGMAN’S CHAIR qui ont relevé le double tour de force de revenir sur le devant de la scène et de nous pondre cette année, un nouvel album d’anthologie « Banlieue Triste ». Animés ce soir par une belle énergie, Mehdi à la batterie cassera quelques baguettes et le quatuor parisien nous emmènera dans son sillage sombre pour des retrouvailles exceptionnelles.




Sorti de nulle part en 2017 (malgré une démo en 2014),  ZEAL AND ARDOR ne cesse de conquérir de nouveaux cœurs depuis 2018 avec l’album « Stranger Fruit ». Les bases posées en 2016 avec l’album « Devil is fine » ont évoluées vers ce groupe à 6 membres dont trois chanteurs, imaginé par MANUEL GAGNEUX. Depuis leur concert au Glazart puis, quelques interviews à Paris, c’est surtout au HELLFEST 2018 que nous avons pris cette claque majestueuse.

Le projet avant gardiste de Manuel GAGNEUX mêle black métal, gospel, blues et rock, et c’est renversant. Je me demandais si la tournée marathon de STRANGER FRUIT TOUR aurait quelque peu dénaturé le son initial qui m’avait accroché. La réponse est oui pour ma part. Le set est bien mené, bien carré.  Les 5 musiciens en front line font rempart devant le batteur sous un logo lumineux. Les voix sont parfaites, le son trop parfait à mon goût, j’aimais mieux le côté un peu crade et éraillé des débuts qui fait défaut dans cette CIGALE affichant complet ce soir. Ambiance violette et fumées, les photographes auront bien du mal. Néanmoins, nous n’avons pas été déçus jusqu’au moment de se quitter avec les incontournables « Dont you Dare » et « Devil is Fine ».

Manuel a toutes les audaces, imposer tout son groupe en front line, (re)inventer un nouveau son, et rassembler les metalleux les plus authentiques et extrêmes. Il se paye même le luxe d’oser piquer son logo à Satan lui-même. Respect !


 

Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019