Among The Living
Live Report

HELLFEST 2013 D2 : Dans l’oeil du cyclone!

HELLFEST 2013  D2 : Dans l’oeil du cyclone!

22 juin

C’est la tête encore pleine des images de la veille, les oreilles sifflantes et en manques de bon son, j’attaque cette deuxième journée au milieu de la horde de métaleux qui, dès 10h, partent à l’assaut des scènes clissonnaises.
L’ouverture des hostilités sera française pour ma part avec l’excellente prestation des Attentat Rock qui, tout feu tout flamme, donneront le meilleur de leur répertoire. Chapeau bas messieurs et quelle classe.

 

 

ATTENTAT ROCK

 

 

 

Après cette mise en jambe j’attaque le violent avec The Secret. Véritable pavé dans la tronche, les italiens balancent du lourd avec leur Post Hardcore bien couillu, et ça plait. Sur ma lancée je me farci les Retox sur la Warzone avec leur punk mixé de hardcore ; Je me régal.

The Secret – Marco Coslovich

Monstrosity sur la Temple me convainc moins, leur thrash death m’a assommé et j’ai trouvé leur prestation plus bruyante qu’autre chose. Mais bon le son n’était pas au top.

Monstrosity – Jason Avery  

Pour la suite Coal Chamber ont assurés leur set sur la Mainstage, comme à leur habitude, face à un par terre de fans acquis. Un vrai bonheur qui j’espère perdura avec leur reformation.

Coal Chamber – Chela Rhea Harper

Les 3 doors down m’ont fait une bonne impression, même si je ne suis pas forcement tres réactif à leurs compos parfois un peu trop Pop à mon gout, je dois dire que leur prestation était au niveau des plus grands. Un bon moment live bien rock et souvent couillu.

3 Doors Down – Brad Arnold  

Grosse découverte pour moi que les Parkway Drive qui distillent un métal core de grande classe et visiblement voué à prendre de l’envergure. Franchement les australiens envois du lourd et c’est du bon.

Parkway Drive – Winston McCall  

Une autre grosse claque avec les Gallows sur la Warzone, un pur moment de folie punk que les gallois assènent sans retenu. La Fosse ne s’y trompe pas et ça réagit fort.

Wade MacNeil – Gallows

Un petit crochet vers la Temple pour me faire les Rotting Christ… Ce n’est carrément pas mon truc le black, mais j’avoue qu’ils assurent bien. Il n’y a qu’à jeter un œil sur la foule pour mettre les choses au clair.

Accept investit la mainstage pour un concert d’anthologie… J’ai à nouveau pris ma grosse claque.
Ultra efficace, les anciens morceaux comme les nouveaux font mouches. Restless and Wild, Princess of the dawn, Stalingrad, le meilleur y passe et interprété de manière magistrale.
C’est un vrai régal de voir un groupe prenant autant de plaisir à jouer sur scène, Wolf Hoffmann est déchainé et rigolard comme à son habitude.
L’apothéose viendra avec un final sur Fast as the shark sur lequel ils seront rejoint par Phil Anselmo himself et en grande forme.
Pour moi le moment culminent de cette journée.

 

Wolf Hoffmann

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gros fan des Papa Roach, je les attendais avec impatience car ils se font trop rares sur le sol français. Et je dois avouer qu’ils ne m’ont pas déçu. Avec un enchainement millimétré de leurs classiques, ils ont retourné la mainstage chirurgicalement. Jacoby Shaddix est un front man rare et charismatique, et le reste de la bande n’a rien à lui envier. La puissance d’un Burn reprit à l’unisson par le public, ou encore l’impact d’un Getting away with murder font de Papa Roach un major de la scène métal alternative. Le final sur Last resort m’achève littéralement… je kiff !!

PAPA ROACH – Jacoby Shaddix

 

Le contraste avec My Dying Bride est trop fort pour moi et après quelques shoot je fuis la Altar… Désolé mais j’accroche vraiment pas malgré un visuel fort et une bassiste attractive !!

 

 

 

 

 

Je me finis cette riche deuxième journée avec les lutins sanguinolents de Finntroll, histoire d’aller me pieuter avec des rêves pleins la tête… Une bonne prestation qui clos une belle journée!

 

 

 

 

Photos :
Groupes
Ambiance

 

Related posts

ADX + MF CREW + RAPTURFARM @O’SULLIVAN Backstage by the Mill

Stephan Birlouez

MOTOCULTOR 2019 : Ambiance

Gaël HERVE

RED MOURNING – SCHOOLYARDS – HWI NOREE – 78 Finest @ Le Gibus Café 30/11/2014

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.